Quel coureur suivre à l’entrée du Tour de France dans Toulouse ?

La première semaine de ce Tour de France 2019 nous a déjà délivré de nombreuses indications et de beaux moments de joie pour les coureurs français. De quoi tenter un pronostic quant aux porteurs de maillots jaune, vert, à pois, blanc, qui entreront dans Toulouse mercredi 17 juillet ?

Tour de France
Sur le Tour, les techniciens jouent aussi un rôle essentiel ©Thomas Vannier

Avant d’entrer dans la Ville rose, les coureurs devront encore franchir ce lundi l’étape d’Albi. Bien que vallonnée, cette étape arrive sur du plat et est donc promise aux sprinteurs. Peter Sagan devrait sans trop de difficulté être encore maillot vert (meilleur sprinteur) à Toulouse. L’ancien champion du monde de l’équipe Bora devra pour cela, sinon gagner, au moins contrôler le sprint d’Albi. Défi largement à la portée de celui qui a déjà été six fois meilleur sprinteur du Tour de France.

Tim Wellens a encore renforcé son maillot à pois de meilleur grimpeur ce week-end. La bataille sera d’autant moins âpre avec ses poursuivants que le Belge de la Loto Soudal a pour dauphin son coéquipier, vainqueur à Saint-Étienne, Thomas de Gent. La combativité des deux hommes toute la semaine montre qu’ils auront à cœur d’amener ce maillot jusqu’aux Pyrénées.

Par son exploit à la Planche des Belles filles, l’Italien Juilio Giaccome s’est hissé en haut du classement du maillot blanc de meilleur jeune, 53 secondes devant Egan Bernal le Colombien du Team Ineos. Il n’aura aucun mal à le garder jusqu’à Pau où un contre-la-montre individuel rebattra les cartes.

Julian Alaphilippe le héros de cette première semaine a dû accomplir trois exploits successifs pour arriver en jaune jusqu’à Toulouse. D’abord par son échappée solitaire à Épernay. Ensuite, en résistant à la Planche des Belles filles, ne perdant provisoirement le maillot que de six secondes. Enfin, par une attaque tranchante à Saint-Étienne qui lui a rendu justice. Il sera sans nul doute l’un des chouchous du public toulousain mercredi et jeudi.

Les locaux de l’étape

Lors du passage du peloton à Montaudran, nous aurons plus de difficulté à reconnaître et à encourager les locaux de l’étape. Anthony Perez, se remarquera par son maillot rouge et blanc de l’équipe Cofidis. Ce natif de Toulouse, vainqueur de deux étapes du Tour du Luxembourg en est à sa deuxième participation au Tour de France. Si vous repérez le numéro 155, c’est lui ! Il aurait dû être accompagné de Christophe Laporte, Cofidis également, mais le numéro 151 qui avait bien commencé et était entré au classement du maillot vert de ce Tour 2019 a dû abandonner samedi lors de l’étape de Saint-Étienne pour cause de maladie. Pavel Svakov lui, Toulousain durant sa formation, n’a tout simplement pas été retenu par l’équipe Inéos pour accompagner la tentative de Geraint Thomas dans la conquête d’un deuxième titre.

Heureusement, quelques piétons toulousains s’illustrent parmi les suiveurs du tour de France. Pas moins de six techniciens de France 3 Toulouse dont un cameraman, deux techniciens vidéo et trois techniciens son, font la grande boucle au côté des coureurs. Thomas Vannier est l’un des techniciens que l’on aperçoit quelquefois équiper les coureurs pour les interviews. C’est déjà son 9e Tour de France en tant que suiveur et il repart chaque année avec autant d’enthousiasme. « L’ambiance sur le Tour est quelque chose de très spécial. La convivialité entre collègues est belle à voir, il y a de la solidarité entre nous. »

Rendez-vous mercredi à Compans Caffarelli pour voir l’arrivée, suivie de la remise des maillots sur le podium. Vous apercevrez peut-être Thomas Vannier…

Benjamin Cayrecastel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.