En Occitanie, le service civique a séduit 8 000 jeunes l’année dernière

Près de 8 000 jeunes de la région Occitanie se sont engagés en service civique l’année dernière. Une mobilisation qui doit être davantage reconnue, selon la préfecture.

service civique jeunes ©Unis-Cité

service civique jeunes ©Unis-CitéPendant 15 jours, et ce jusqu’au 9 décembre prochain, la préfecture d’Occitanie salue l’engagement des jeunes en service civique. Un rendez-vous annuel baptisé ‘’La Quinzaine régionale du service civique’’ qui met à l’honneur « les volontaires et leurs tuteurs lors d’événements fédérateurs, festifs et conviviaux et des cérémonies citoyennes et républicaines ». L’occasion pour une centaine de jeunes de partager leur expérience et de donner une image positive de leur engagement solidaire.

Une démarche nécessaire pour atteindre l’objectif affiché par la préfecture : « Permettre à 8 000 jeunes de la région de pouvoir réaliser une telle mission en 2018. » Depuis 2010, plus de 30 000 ont intégré le programme en Occitanie, dans des domaines comme la solidarité, la santé, l’éducation pour tous, la culture, les loisirs, le sport, l’environnement, la mémoire et la citoyenneté, le développement international et humanitaire, et l’intervention d’urgence. Dont près de 8 000 pour la seule année 2017.

Pour susciter l’intérêt des jeunes, la préfecture a engagé un plan de développement. Parmi les axes prioritaires, celui de la reconnaissance. Les services de l’État proposent notamment de « compléter l’indemnité mensuelle perçue par les volontaires (jusqu’à 688 euros par mois) par des droits et avantages permettant d’améliorer leur quotidien (transports, loisirs…) ». De même, une réflexion est menée avec les établissements d’enseignement supérieur pour que l’expérience et les compétences acquises durant le service civique soient reconnues et validées.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.