Misstinguette en salopette, la nouvelle boutique écolo toulousaine

Des feuilles de tissu lavables pour remplacer le papier absorbant, une éponge en coton tissée à la main, de la crème hydratante solide… Voilà quelques-uns des produits écoresponsables que l’on peut retrouver chez Misstinguette en salopette. Experte du zéro déchet, et 100 % respectueuse de la nature.

Andrea Silva derrière le comptoir de sa nouvelle boutique Misstinguette en salopette
Andrea Salvi – Crédits : Salomé Dubart

Derrière la lourde porte du 33, rue de la Colombette, un nouvel univers s’offre à nous. Au cœur de la petite échoppe s’entassent des objets peu communs : brosses à dents en bambou, blocs de dentifrice solide ou couches lavables, suspendues à des cintres. La maîtresse des lieux est résolument écologiste. « Je veux éduquer les gens à le devenir », déclare sobrement Andrea Salvi. La gérante préconise le zéro déchet et une consommation locale. Les produits qu’elle vend répondent à des critères très strictes : vegan, sans aucun plastique ou recyclé. On pourra ainsi se procurer les dernières création du Fil d’Armelle, en tissus réutilisables, ou les bougies végétales de Gold & moon.

Les denrées alimentaires sont, quant à elles, exclues des rayons : « Je n’étais pas prête à suivre la réglementation française, qui est un véritable casse-tête », avoue Andrea Salvi. Comprendre la médecine chinoise, utiliser les huiles essentielles… des ateliers animent également la boutique. Auparavant salle d’exposition, la jeune espagnole a voulu conserver l’âme artistique de cette adresse en invitant les créateurs toulousains à exposer leurs réalisations.

Un esprit sain dans un corps sain

Une pièce se cache au fond de cette nouvelle adresse du quartier Saint Aubin. On y trouve un large divan et des fauteuils bien dodus. « C’est la partie ésotérique de mon activité. Quand l’énergie vitale qui circule dans le sang se fige, alors dans ce petit coin de ma boutique, j’aide à la débloquer », détaille Andrea Silva. Thérapeute énergéticienne, la gérante propose aux curieux qui passent sa porte des séances de cette médecine non-conventionnelle. « J’apprends aux gens à réveiller leurs pouvoirs d’auto-guérison. Nous sommes cinq thérapeutes et travaillons sur le corps mental, émotionnel et énergétique », détaille la jeune femme. Parmi eux, un sophrologue propose des séances de karathérapie. Un moyen de se défouler et d’extraire, par le sport, des « sentiments néfastes » comme la colère ou la tristesse.

Le triangle énergétique de Toulouse

Misstinguette en salopette a pu voir le jour grâce à une campagne de crowdfunding. Titulaire d’un master en ressources humaines, la trentenaire a voyagé aux quatre coins du globe avant de trouver sa voie. Et c’est à Toulouse qu’elle a décidé de poser ses valises, « pour son triangle énergétique, raconte-t-elle.  « Les gens sont ouverts d’esprit, il y a une certaine conscience collective, un attrait pour l’écologie. Je ressens des vibrations positives très fortes dans cette ville ».

Salomé Dubart

Infos pratiques :
La Misstinguette en salopette
33, rue de la Colombette
0667729095

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.