Mediacités crée sa plateforme de lanceurs d’alerte

Le journal en ligne d’investigation locale Mediacités permet aux citoyens de devenir des lanceurs d’alerte via sa nouvelle plateforme sécurisée.

toulouse bidule
DR

Une arme supplémentaire pour dénoncer des abus : une plateforme en ligne baptisée Lanceur d’enquêtes. Créé par le journal d’investigation Mediacités, cet outil est entièrement sécurisé. Car la peur des représailles freine souvent la démarche des lanceurs d’alerte. Pourtant leurs informations ont permis de mettre à jour de nombreuses dérives (Panama papers ou maltraitance dans des maisons de retraite, pour les dernières en date). « Afin de les préserver, nous avons travaillé avec deux sociétés spécialistes de la sécurité informatique et de la protection des données personnelles », explique Jacques Trentesaux, cofondateur du média.

« Un nouvel outil de contre-pouvoir extraordinaire, dans cette période où la démocratie est malade »

La plateforme Lanceur d’enquêtes offre ainsi la possibilité à tous de communiquer des informations ou des documents aux journalistes de Mediacités qui étudient les dossiers un à un avant de juger de leur pertinence, puis de les vérifier. Une étape indispensable pour se prémunir des actes de délation. « S’il s’avère que les faits dénoncés sont réels, nous déclenchons une enquête qui donnera lieu à une publication sur notre site Internet », précise Jacques Trentesaux.

« C’est un nouvel outil de contre-pouvoir extraordinaire, dans cette période où la démocratie est malade », affirme-t-il. Le moyen de mettre à jour des abus en tous genres pour les citoyens. Et une source de sujets supplémentaires pour les journalistes : « On estime à un tiers le nombre de nos enquêtes ouvertes suite à des informations émanant de lanceurs d’alerte. »

https://www.mediacites.fr/pals/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.