Mai Poumons souffle des conseils pour mieux respirer

Du 25 au 27 mai à Toulouse, l’association toulousaine Mai Poumons lance la quatrième édition de son opération de sensibilisation à la bonne santé de nos poumons. Conférences, village, spectacle et yoga géant sont au programme pour mieux connaître ce ‘’filtre’’.

© DR
© DR

« En connaissant nos poumons, on protège l’environnement. » C’est en ces quelques mots que l’association Mai Poumons résume sa cause. Santé et écologie sont en effet intimement liées. Les maladies respiratoires (bronchites chroniques, asthme, et cancer) étant dues en premier lieu au dioxyde d’azote, aux particules fines générées par la circulation et par le chauffage, et au tabac.
« Même si l’air est globalement sain à Toulouse d’après les normes de l’OMS, malgré les pics de pollution quand le vent tombe, il faut une prise de conscience afin que chacun œuvre à réduire les risques », prévient Christophe Raspaud, pneumologue et président de Mai Poumons. Outre la diminution du recours à la voiture, la prévention peut aussi passer par la limitation d’activité sportive lors des pics de pollution. Autant de conseils délivrés sur le Village Mai Poumons, installé square Charles-de-Gaulle.
Comme pour toutes les maladies, il est important de réaliser un dépistage précoce et d’être à l’écoute de son corps, les premiers signes d’affection des voies respiratoires étant très discrets : toux et essoufflement. Au Village Mai Poumons, un laboratoire du souffle proposera ainsi un dépistage aux visiteurs.
Les sportifs ne sont pas les seuls à solliciter leurs poumons comme un véritable instrument de travail : artistes, danseurs, chanteurs et musiciens se partageront la scène du théâtre des Mazades pour le prouver. Enfin, un yoga géant réunira les participants à la Prairie des filtres pour clôturer cet événement qui, pour la première fois, se déclinera aussi à Bordeaux et à Bayonne.

Programme détaillé sur www.maipoumons.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.