L’évolution de Toulouse, avec ou sans ses habitants ?

Plusieurs associations toulousaines se sont réunies pour dénoncer une vision de la ville « qui se construit sans prendre en considération ses habitants ». Prenant pour exemple le forum Toulouse 2030.

 

Toulouse vu du ciel
©Thomas Pesquet

 

Comme par provocation, c’est au bar-brasseur Le Florida, sous les fenêtres du Capitole, que plusieurs associations se sont réunies pour annoncer la création de leur nouveau mouvement : Toulouse 2031. Des représentants du Droit au logement, de Ô Toulouse, du Collectif contre les nuisances aériennes, de Non au gratte-ciel de Toulouse, de l’Association des usagers des transports en commun (Autate), du Collectif La Grave et de plusieurs comités de quartiers se sont regroupés sous une même revendication : rendre la ville à ses habitants.

C’est l’événement en cours, Toulouse 2030, durant lequel des architectes et des urbanistes présentent leur vision de la ville dans dix ans, qui a lancé les hostilités : « Ce forum, soutenu par la mairie de Toulouse, n’est rien d’autre qu’un outil de propagande d’un lobby immobilier. Il n’y a qu’à regarder qui sont les partenaires : Caisse d’Epargne, Kaufman & Broad, Bouygues Immobilier, Nexity, etc. », s’exclame Richard Mebaoudj du collectif Non au gratte-ciel de Toulouse. « Mais il manque trois mots à cet événement : habitants, écologie et social », poursuit François Piquemal du Dal 31.

Ainsi, les membres de ce mouvement estiment que la municipalité se détourne des besoins de ses administrés au profit des intérêts privés des promoteurs immobiliers. « Nous allons montrer, de notre côté, ce à quoi peut ressembler Toulouse si les habitants étaient réellement au cœur des projets », expliquent-ils. Pour cela, les associations mobilisées vont créer leur propre événement : Toulouse 2031. Il aura lieu les 1er et 2 juin 2019.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.