Les surveillants pénitentiaires demandent plus de moyens

centre pénitentiaire seysses

RENFORT. Mobilisés depuis l’agression de trois de leurs membres à Vendin-le-Vieil le 11 janvier dernier, les surveillants pénitentiaires réclament davantage de moyens pour assurer leur mission en toute sécurité. C’est notamment le cas en Haute-Garonne, à Seysses et Muret, où 150 d’entre eux sont en grève. – Paul Périé L’agression de Vendin-le-Vieil a fait resurgir le problème de la violence en prison, soulevé depuis de nombreuses années par le personnel pénitentiaire, déclenchant un mouvement de grève national dès le 15 […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.