Lèche-vitrine : une boutique en vue

 

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Dessiner, créer, fabriquer : le lunetier Louis Manver donne un nouvel élan à sa boutique. Après avoir suivi une formation à Perpignan, le jeune opticien innove en concevant sa propre collection de montures. Rencontre avec un passionné, en plein cœur des Carmes.

Par Yves Delafoy

Silhouette longiligne et lunettes colorées sur le nez, Louis Manver est à l’image de sa boutique : détonant. Derrière la vitrine trône une vieille moto de baroudeur, décorée par quelques lunettes vintage. À l’intérieur, 600 paires sont proposées dans un bel espace rendu chaleureux par la brique. Rondes ou en demi-lunes, des écaillées ou des colorées, il y en a pour tous les goûts, du plus retro au plus moderne. De quoi inspirer la créativité du gérant des lieux, qui fabrique désormais tout lui-même : « Lorsque j’ai ouvert il y a plus de six ans, j’envisageais déjà de créer et vendre mes propres montures. ». Plus qu’un opticien, Louis Manver assume le choix d’être aussi un lunetier. Passionné par ce travail manuel, nécessitant créativité et exigence technique, il a aiguisé son regard en chinant d’anciens modèles chez des confrères à la retraite. Cette maturation a porté ses fruits. Il a jusqu’à présent conçu et réalisé une dizaine de modèles, dans une cave transformée en atelier, rue des Couteliers, à deux pas de sa boutique. Il répond principalement à des commandes : « Il me faut environ un mois pour réaliser une paire de lunettes sur mesure. » À la fois visagiste, concepteur et fabricant, ses modèles lui appartiennent complètement jusqu’à la pose des verres. Pour cette dernière opération, il découpe les verres avec ses propres outils dans des plaques envoyées par Essilor, le leader mondial des verres correcteurs. Afin de séduire une nouvelle clientèle, il produit actuellement ces confections uniques au prix de 350 euros, un tarif inférieur aux prix habituellement pratiqués par la profession.

Mais l’ambition de Louis Manver ne s’arrête pas là, puisqu’il envisage de lancer sa propre collection dès janvier 2017. Unisexe et composée d’une dizaine de modèles en acétate de cellulose, elle sera déclinée en trois ou quatre coloris. Cette initiative témoigne par ailleurs de la bo

nne santé de la lunetterie française. L’opticien toulousain tient ainsi à valoriser les créateurs du coin, et vend de nombreux modèles issus de cette filière. À leurs côtés se trouvent également des modèles italiens, allemands, mais aussi japonais. Il explique : « Le Japon est à la pointe de la lunetterie. De nombreux créateurs français travaillent avec leurs outils. » La majorité de leurs montures est confectionnée à la main, de quoi rajouter du charme à cet objet qui habille le regard de sept Français sur dix, et personnaliser sa vue avec des lunettes parfois uniques au monde…


 

Louis Manver Lunetier

29, rue des Filatiers

www.louislelunetier.com

05 61 53 92 02

Du mardi au samedi : 11h-12h30 / 14h-19h30

GAMME DE PRIX :   Montures : de 180 à 400 euros, création originale sur mesure : 350 euros

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.