[Lèche Vitrine] Où trouver de bons produits de Noël ?

MIAM – Pour éblouir ses convives lors du dîner de Noël et de la Saint-Sylvestre, le JT a demandé conseil à Nadine Astor. La créatrice du blog toulousain Gourmandise sans frontières nous donne des pistes pour préparer un repas de fête. De quoi bien manger sans se ruiner.  

noel à toulouse
Franck Alix / DR / DR

 

« J’ai à cœur de m’approvisionner en produits locaux tout au long de l’année et pas seulement lors des fêtes », explique Nadine Astor quand on lui demande ses bons plans shopping. Depuis plusieurs années, celle qui se décrit comme « une gourmande à temps complet, avide de découvertes gastronomiques locales », parcourt les rues de Toulouse pour dénicher de bonnes adresses et conseiller ses lecteurs.

« Je suis adepte des petits marchés de quartier et de producteurs, comme celui des Sept Deniers, des Arènes ou de Blagnac. » Pour préparer une table de fête, nul besoin d’aller plus loin. Elle y trouve notamment des huîtres et des fruits de mer qu’elle achète en vente directe. Mention spéciale pour l’étal des producteurs de l’étang de Thau (Hérault). «Le fromage des Pyrénées vendu sur le marché de Blagnac a également un rapport qualité-prix imbattable», ajoute la gourmande. Elle se fournit “Chez Didier”, un revendeur installé dans une camionnette. «Chaque fromage porte le nom du ou de la berger(ère) qui participe à sa production», explique-t-elle. La blogueuse se repasse le déroulé d’une vente : «Aujourd’hui, tu me sers un bout de Béatrice s’il te plaît, mais fais-moi goûter à nouveau Pascal, il était trop bon la semaine dernière.» Son fromage préféré ? Si le choix parait cornélien, elle parvient tout de même à trancher : «Les bleus de brebis et de chèvre, ils sont absolument divins.» 

Côté viande, Nadine Astor vante les mérites de Ferme attitude, un magasin installé en centre-ville et regroupant des producteurs de la région. «On y trouve du veau du Lauragais, du bœuf de race Aubrac et des produits à base de canard et d’oie des fermes voisines», écrit-elle sur son blog.

Pour clore le repas, rien de tel qu’une touche de sucré et la gourmande a son idée sur la question : «Le chocolat Criollo ! Un incontournable à offrir ou à s’offrir. Une valeur sûre pour tous les gourmands : la pâte à tartiner Criolla est irrésistible ! » Enfin, il ne faut pas oublier de s’hydrater (avec modération). C’est sur le vin effervescent du domaine de Labarthe (Gaillac) que la blogueuse jette son dévolu. «Un petit trésor qui ne coûte pas cher. Et bio s’il vous plaît !» décrit-elle, avant d’ajouter : « Il est excellent, je le préfère au champagne !»

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.