Le téléphérique toulousain s’appellera Téléo

Les travaux du futur téléphérique toulousain ont été officiellement lancés ce vendredi 5 juillet sur le site de l’Oncopole, l’un des terminus de cette ligne qui desservira également le CHU de Rangueil et l’université Paul-Sabatier.

Téléphérique toulousain Téléo
©Poma

Projet imaginé il y a de nombreuses années, le téléphérique urbain toulousain devrait être mis en service en décembre 2020. Ce vendredi 5 juillet, Jean-Luc Moudenc a officiellement donné le coup d’envoi du chantier de Téléo. « C’est un maillon de plus dans la gamme de transports en commun, en interconnexion avec les autres modes, sur un site en fort développement qui accueille 5 000 emplois », s’est félicité le président de Toulouse Métropole.

Les travaux sont estimés entre 50 et 60 millions d’euros hors taxe sur les 82 millions d’euros de budget global du projet, pour lequel l’État et la Région ont participé à hauteur de 11 millions d’euros. Le chantier doit commencer par la déviation de la route d’accès au CHU de Rangueil pour la création de la future station. Seuls cinq pylônes sont prévus pour ce qui sera le téléphérique le plus long de France, « afin d’avoir l’impact le plus faible sur l’environnement, grâce au choix du système à trois câbles », explique Francis Grass, président de Tisséo Ingénierie, instance qui pilote les grands travaux d’infrastructure du transport.

Malgré la présence sur le parcours de zones non dépolluées à ce jour, comme les ballastières de Braqueville, ce dernier assure que le site est totalement sécurisé, comme le prouve selon lui l’avis favorable de la commission d’enquête.

Téléo, qui pourra transporter 8 000 personnes par jour, reliera l’Oncopole et l’université Paul-Sabatier en un peu moins de dix minutes. Les cabines pourront accueillir 35 passagers et devraient circuler toutes les 90 secondes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.