[Lèche Vitrine] ¡ Mucho !, un petit coin de Séville à savourer

OLE. Une pause andalouse à deux pas d’Esquirol. En s’installant en lieu et place du Beaucoup, ¡ Mucho ! affiche clairement son identité espagnole. Tapas typiques, vino tinto et Gin au menu pour une ambiance 100 % ibérique.

 

mucho toulouse
®franckalix

«Des clients espagnols m’ont dit qu’ils se sentaient chez eux. C’est le plus beau compliment que l’on pouvait me faire», sourit Benoît Keller. Au ¡ Mucho !, l’ambiance se veut résolument ibérique. Mais, contrairement aux nombreux bars à tapas qui fleurissent aux quatre coins de la Ville rose, l’Espagne pousse ici sa corne dans toute sa typicité. Tables en bois vieilli sur lesquelles trônent les traditionnels distributeurs de serviettes en papier, carreaux de ciment au sol, notes de cuivre au comptoir, jaune chaleureux aux murs…  «Nous allons souvent en Espagne mais nous préférons l’esprit de Madrid et du Sud à celui de Barcelone. Nous avons voulu recréer un petit coin de Séville», reprend le patron, en regardant les affiches de flamenco venues directement d’Andalousie.

Dans l’assiette aussi, Benoît Keller et ses associés Gilles Robichon et Rémi Astorg privilégient la cuisine espagnole traditionnelle. Jamón Bellota à la coupe, pimientos del padrón, chipirons, beignets de calamar, croquettes… « Des tapas simples mais très typiques, faites maison à base de produits frais. À chaque fois que nous allons là-bas, nous réfléchissons à ce que nous voudrions manger et nous le ramenons », explique le trio bien connu des Toulousains, déjà la tête de L’Atelier de l’Écharpe, du Bistrot des Marchands et du Fil à la Une.

Le midi, la carte se rapproche davantage de celle d’une brasserie traditionnelle avec plat du jour. «C’est ce qu’attendent les clients», reprend Benoît Keller. Mais la péninsule n’est jamais loin. Chaque plat est ainsi accompagné de patatas bravas ou de fèves au chorizo, tandis que la paëlla du chef est proposée chaque mercredi. La crème catalane ou le riz au lait s’affichent quant à eux parmi les desserts aux côtés du banoffee, incontournable dans les établissements des trois associés.

Les tonalités ibériques imprègnent aussi la carte des boissons. Les vins se veulent ainsi 100% espagnols avec des classiques comme le Rioja ou de belles découvertes comme le Valencia Bodega Gandia. Le Gin, péché gourmand de nos voisins, est également mis à l’honneur avec près d’une vingtaine de références et différentes préparations de tonic. À terme, l’équipe souhaiterait également proposer des brunchs le week-end. Après avoir baptisé l’établissement ¡ Mucho !, le trio adresserait ainsi un nouveau clin d’œil au Beaucoup, qui a occupé les lieux pendant près de vingt ans et qui était devenu un must pour les rendez-vous du dimanche midi.

 


 

Le midi, entrée-plat ou plat dessert à 11,50€, entrée-plat-dessert à 14€ 

mucho touloue
®franckalix

Le soir, tapas de 3,50€ à 13€.

Paëlla tous les mercredis.


 

9 place du Pont-Neuf, 05 61 21 66 28

Ouvert du mardi au samedi, midi et soir. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.