L’association La Petite organise une formation pour améliorer la place des femmes dans le milieu artistique

Depuis l’hiver dernier, l’association toulousaine La Petite propose une formation pour les artistes femmes. Particularité : ce cursus est consacré à la recherche d’outils pour faire face aux inégalités hommes-femmes dans le monde de la culture.

Association La Petite
DR

10% des scènes de musiques actuelles dirigées par des femmes, 4 % des œuvres programmées composées par des femmes. Et toujours 20% d’écart moyen de salaire à compétence identique. Voilà plusieurs années que les associations répètent ces chiffres alarmants sur les inégalités de genre dans le monde de la culture. À Toulouse, La Petite, structure culturelle qui mêle engagement artistique et social, a décidé d’agir à sa mesure et propose pour la seconde année une formation professionnelle spécifique pour les femmes artistes.

« Nous ne pouvons pas directement influer sur le sexisme des autres, mais nous pouvons déjà outiller les femmes pour qu’elles puissent se défendre et prendre leur place », insiste Camille Mathon, directrice artistique chez La Petite. Ainsi, la formation “Artiste et féministe” insiste surtout sur « la capacité à s‘affirmer ». Elle aborde aussi la structuration de ce milieu particulier, ses codes et les moyens de s’en sortir quand on est une femme.

L’occasion également de créer un réseau entre des artistes parfois isolées et confrontées à un manque chronique de reconnaissance, notamment dans les métiers techniques, encore trop associés à une tâche ‘’masculine’’. Pour animer ce programme ambitieux (98 heures de formation étalées sur un mois), des salariées de La Petite seront à la manœuvre accompagnées par des professionnelles du secteur (chargées de communication, musiciennes, …). Pour en savoir plus, rendez-vous le 18 septembre prochain à 12h, au 7 allées Paul Feuga (sur inscription).

Plus d’infos

http://www.girlsdontcry.fr/formation/parité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.