La limitation de vitesse pourrait revenir à 90 km/h en Haute-Garonne

Les députés ont voté la semaine dernière une proposition du groupe LREM qui laisse aux présidents de département le choix d’appliquer 80 ou 90 km/h sur leurs routes. Le conseil de Haute-Garonne semble avoir déjà tranché.

L’assouplissement est en marche. Validée dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mai 2019, dans le cadre du projet de loi d’orientation des mobilités, la proposition du groupe LREM laisse aux départements le choix d’appliquer 80 ou 90 km/h sur le réseau secondaire. Le vice-président du Conseil de Haute-Garonne en charge des Routes, Christian Sans salue un juste retour des choses : « Notre collectivité de proximité possède une bonne connaissance du territoire et des 6 300 kilomètres de voies. Elle est la plus à même de prendre cette responsabilité. La limitation de vitesse par défaut pourrait donc revenir à 90 km/h sauf pour les zones accidentogènes reconnues. »

Une vitesse adaptée pour plus de sécurité

Christian Sans précise cependant que « cela reste à définir, en lien avec les services de l’État compétents en matière de sécurité, sur la base de statistiques d’accidents ou des caractéristiques du réseau ». Les risques ne sont en effet pas les mêmes sur toutes les voies, en fonction de la largeur et des marquages de celles-ci. L’élu prend pour exemple les routes de moins de cinq mètres sans tracés axiaux réglementaires.

Concernant les coûts financiers, notamment dus au changement des panneaux de signalisation, rien n’a encore été détaillé par le gouvernement. « Notre priorité est la sécurité des automobilistes. Cette limitation de vitesse doit être compréhensible et “lisible” par l’usager », affirme Christian Sans.

Perrine Bontemps

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.