Faire ses courses au jardin avec Fruit and food

Le bilan de l’été est bon, Fruit and Food a bien poussé : en moins de deux mois, 1200 personnes se sont inscrites sur ce site mettant en relation des jardiniers aux plates-bandes qui débordent et des consommateurs. L’idée est née à Cugnaux.

Benjamin Guibert et Inès Bazillier, les fondateurs Fruit and Food
© Fruit and Food

Un beau jour, dans un jardin de Cugnaux, Benjamin Guibert et Inès Bazillier découvrent des figues et des noisettes en profusion. « Notre ami Nicolas nous a dit : “Prenez-en, je ne peux pas tout manger”, se souviennent-ils. Nous nous sommes demandés : “Mais comment se fait-il qu’il y ait un tel gaspillage ?” » Il n’en fallait pas plus pour que ce professionnel de la communication et cette jeune femme avec une solide expertise en marketing digital n’échafaudent Fruit and Food.

« Notre site met en relation les particuliers, pour donner, vendre ou échanger tout le surplus de nos jardins. » Il suffit de s’inscrire pour proposer ses fruits et légumes ou bien regarder ce qu’offrent des jardiniers à proximité. Une messagerie permet de communiquer. Certains indiquent un prix (modique), d’autres préféreront un gâteau fait maison, c’est selon. Mais toujours un lien se tisse. « Ce type d’échanges était très naturel avant », rappelle Inès Bazillier.

La plateforme a été mise en ligne cet été. 1200 personnes sont déjà inscrites dans toute la France, dont 300 jardiniers. « Nous sommes contents ! L’Occitanie marche très bien, c’est une zone un peu test puisque l’idée est née là », souligne Benjamin Guibert – qui a grandi à Tournefeuille. Viennent ensuite les régions Paca et Bretagne. Trois quarts des inscrits sont des femmes et 40 % ont entre 25 et 34 ans.

Depuis son siège social à Courbevoie, l’équipe vise les 5000 membres d’ici décembre. Elle aimerait ensuite intégrer un module de paiement et y prélever un pourcentage.

https://www.fruitandfood.fr/

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.