[En Vue] Philippe Ventura, champion de course en sac

Fondée en février dernier, l’association Run Eco Team France compte déjà plus de 16 000 abonnés sur les réseaux sociaux. Parmi eux, Philippe Ventura. Ce Fonsorbais de 52 ans a non seulement décidé de chausser ses baskets pour dépolluer la planète mais il est aussi devenu co-responsable du groupe de Toulouse. À vos marques, prêt, ramassez ! 

Philippe Ventura
Franck Alix / JT

Départ « La première fois que j’ai couru en ramassant des détritus, j’ai récupéré un déchet dans un ruisseau et suis revenu avec une gratification immense », raconte Philippe Ventura, un des responsables du groupe Run Eco Team Toulouse. Depuis avril dernier, l’association nationale a une antenne Toulousaine et cherche à rallier les amoureux du sport et de la planète.

Geste « Ce qui m’a d’abord plu dans cet engagement, c’est la simplicité de l’action », explique le Fonsorbais avant d’ajouter « le principe c’est 1 run = 1 déchet ». L’association propose ainsi à chaque membre de sa page Facebook de ramasser des détritus lorsqu’il sort faire un jogging, de se prendre en photo avec ce qu’il a ramassé, et de la publier ensuite sur le réseau social.

Basket « Je ne suis pas spécialement sportif, mais cela m’a motivé », confie celui qui court maintenant plusieurs fois par semaine. Le fait de se baisser, de grimper dans un arbre, de franchir un cours d’eau ne nuit pas à la performance physique. « Chacun fait à sa façon et puis on peut s’amuser à faire du fractionné si on veut ». 

Détermination Celui qui s’occupe de service après-vente dans le milieu médical raconte qu’il a parfois été découragé en découvrant un site à nouveau pollué alors qu’il venait d’être nettoyé. « Et puis on réalise que si on le laisse sale, on incite les gens à le salir davantage et on s’y remet ». 

Réseau Au départ, le cinquantenaire n’était pas forcément motivé à l’idée de poster ses prouesses sur Facebook. « Je n’aime pas trop le côté voyeuriste de ces sites ». Mais il s’est petit à petit pris au jeu « maintenant je suis accro. Il y a un réel intérêt à partager pour avoir un projet en commun. On se motive les uns les autres ». Et aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à sauter le pas : samedi 3 juin, Philippe Ventura organise une course Run Eco Team collective, à Fenouillet. « Transmettre cet état d’esprit d’écocitoyen est primordial : il ne s’agit pas seulement de faire, mais aussi de faire savoir », conclut-il.

Facebook : Run Eco Team Toulouse



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.