[En vue] Anne Ribolzi, tricoter, c’est contribuer

Anne Ribolzi

Cette Toulousaine est accro au tricot depuis qu’elle est toute jeune. Aujourd’hui, elle réussit à concilier cette passion avec sa vie professionnelle et son envie d’aider les autres. Dans sa boutique, les Tricopathes, située 41 rue Matabiau, des bénévoles maillent des vêtements pour les sans-abris lors d’ateliers solidaires.  // Par Brice Bacquet Équipe. « Je n’aime pas le terme solidaire, je fais ça par fraternité. J’ai besoin de faire des choses pour les autres », résume Anne Ribolzi. C’est pourquoi cette Toulousaine a décidé […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.