[Dossier] Travail et réinsertion sociale : trois boîtes qui déboitent

Selon un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) datant de 2014, près de 2 millions de personnes seraient concernées par « l’éloignement durable de l’emploi ». À Toulouse, nombreux sont les patrons qui embauchent des travailleurs en voie d’insertion, ou de réinsertion. Zoom sur ces structures qui donnent une chance.

Par Maïlys Lopez

AID Services, une entreprise engagée

AID services entreprise engagée réinsertion sociale
DR

Agir, insérer, développer : c’est le leitmotiv d’AID Services, entreprise de nettoyage industriel engagée dans la réinsertion sociale et professionnelle. En plus d’embaucher des salariés éloignés du marché du travail, « l’équipe fait en sorte qu’ils soient autonomes», explique Gaëlle Roux, chargée d’insertion. Pour cela, pendant deux ans, les encadrants techniques et les chargés d’insertion veillent à ce qu’ils acquièrent « des compétences professionnelles mais aussi du savoir-être.» En 2016, la société a ainsi comptabilisé 82% de sorties positives, c’est-à-dire débouchant sur des contrats ou des formations.

De l’intérim ciblé pour la réinsertion sociale

AIDAL31 entreprise engagée réinsertion sociale
©Unsplash

«Nous sommes un tremplin vers l’emploi durable», explique Ann Guyader directrice d’AIDAL 31, une agence d’intérim qui favorise l’insertion. Sa particularité est de se focaliser sur les contrats temporaires et d’accompagner socialement et professionnellement les demandeurs d’emploi. « Aujourd’hui, les entreprises jouent de plus en plus le jeu et proposent elles-mêmes des offres de collaborations », confie Ann Guyader dont la société accompagne chaque année une centaine de travailleurs.

La réinsertion sociale des personnes handicapées 

Envoi Hands entreprise engagée réinsertion sociale
DR

Un mot d’ordre : l’aménagement. Envoi Hands est une entreprise qui accueille des personnes en situation de handicap et qui les redirige vers le marché du travail. Thierry Pajaud, directeur général, estime que l’un de leurs plus grands défis réside dans l’aménagement des postes de travail des entreprises accueillantes : «Les équipements doivent être accessibles pour les personnes à mobilité réduite et il existe des contraintes d’aménagement très différentes selon les profils. » Le but d’Envoi Hands : «Intégrer le handicap à une démarche normale de travail.»



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.