Dorian Dreuil, secrétaire général d’Action contre la faim, plaide pour l’engagement citoyen

Le secrétaire général de l’ONG Action contre la faim, Dorian Dreuil, publie son premier ouvrage intitulé “Plaidoyer pour l’engagement citoyen”. Il y livre son expérience d’une décennie d’action humanitaire pour inciter les jeunes à concrétiser leur envie « de faire leur part », à s’investir pour une cause.

Dorian Dreuil Action contre la faim

Pragmatique

Pas tout à fait trentenaire, Dorian Dreuil est un membre actif de l’ONG Action contre la faim depuis plus de dix ans déjà. Un engagement sans failles qui le hisse au poste de secrétaire général de l’organisation il y a deux ans. « Si aujourd’hui mes fonctions sont plus administratives et institutionnelles, je mets un point d’honneur à garder contact avec le terrain. C’est la source de mon investissement, je ne veux pas la perdre », argue-t-il. Qu’il s’agisse de rencontres avec les bénévoles sur le sol français ou lors d’interventions à l’étranger comme au Népal ou au Bangladesh dans le plus grand camp de réfugiés du monde.

Séduit

C’est à l’âge de 16 ans, lors d’une séance de travaux pratiques inscrits dans le cursus du baccalauréat que Dorian Dreuil fait la connaissance de la présidente de l’organisation en Haute-Garonne, « aussi passionnée que passionnante ». « Elle m’a donné envie de m’engager pour lutter contre la faim dans le monde », se souvient celui qui intègre aussitôt la délégation départementale.

Précoce

Quatre ans plus tard, il en devient le délégué, avant d’être élu, à 22 ans, au conseil d’administration d’ACF. Il est alors le plus jeune à prendre cette responsabilité au sein d’une ONG, ce qui constitue aussi bien un atout, « un regard neuf et de la vitalité », qu’une difficulté « car il faut faire ses preuves devant des personnalités à la longue carrière », se rappelle Dorian Dreuil.

Contaminé

Un investissement qui a façonné toute sa vie. « Que ce soit ma personnalité ou mes études de droit en sciences politiques, toutes mes décisions ont été influencées par mon expérience humanitaire», explique celui qui assure ne pas pouvoir imaginer son existence sans un engagement citoyen. « J’ai reçu bien plus que je n’ai donné », résume-t-il humblement.

Initiateur

Un enrichissement personnel nourrit par un combat au service des autres. Et un bénéfice que Dorian Dreuil raconte dans son ouvrage “Plaidoyer pour l’engagement citoyen’’, paru aux éditions VA Press le 25 avril. « Mon but est d’utiliser mon parcours pour donner envie à tous, et surtout aux jeunes, de s’impliquer dans une action en laquelle ils croient », termine-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.