Citoy’enR, les panneaux solaires citoyens

Récemment, la coopérative toulousaine Citoy’enR a inauguré l’installation de ses premiers panneaux photovoltaïques. Une opportunité pour le collectif qui devrait pouvoir financer de prochains projets grâce à la revente de cette énergie renouvelable. - par Valentin Grezet

Panneau solaire
© Arnaud Cayrol

Depuis son émergence en 2015, la coopérative Citoy’enR rassemble différents acteurs du territoire (citoyens, collectivités, entreprises, etc.) pour investir conjointement dans des installations de production d’énergie renouvelable et accélérer la transition énergétique. À l’issue de trois années de travail, le collectif haut-garonnais a récemment doté ses deux premières toitures de panneaux solaires, sur l’école Georges-Lapierre à Tournefeuille et sur le gymnase Georges-Beyney à L’Union.

« C’est une superbe opportunité pour tous car nous louons les toits inexploités de bâtiments publics aux collectivités, leur permettant ainsi de percevoir une rémunération. Elles n’ont donc rien à débourser pour ces équipements. De notre côté, nous pouvons produire de l’énergie renouvelable, et ce, sur une zone à forte consommation », explique Olivier Balosso, coréférent du groupe communication.

L’énergie produite sera revendue à EDF, ce qui permettra à Citoy’enR de rembourser ses emprunts et de financer ses prochains projets. « Nous voulons davantage sensibiliser, notamment dans des classes et plus d’installations sur des structures qui ne peuvent être exploitées autrement comme un parking», développe le Olivier Balosso.

« Enfin, nous nous intéressons à diverses façons de produire de l’énergie renouvelable : l’hydraulique, la biomasse, l’éolien… » D’ici la fin de l’été, quatre aménagements supplémentaires seront réalisés à Tournefeuille, l’Union, Fonsorbes et Muret. Les premières installations toulousaines sont, elles, prévues l’an prochain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *