[Coulisses] Le policier d’Aucamville mis à pied

La sentence a été signifiée au brigadier-chef principal de la police municipale d’Aucamville qui avait rédigé une lettre ouverte à l’attention de son maire pour lui demander l’armement de sa brigade : une exclusion temporaire de ses fonctions durant trois jours.   Le maire d’Aucamville, Gérard André, vient de prendre un arrêté à l’encontre du brigadier-chef principal Christopher Perez, signifiant à ce dernier sa mise à pied de trois jours (du 14 au 16 mars inclus) pour « manquement à son devoir […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


2 COMMENTAIRES SUR [Coulisses] Le policier d’Aucamville mis à pied

  1. DELORT says:

    Notre Pays va de décadences en décadences!
    Qu’attend notre Président de la République, Monsieur Francois HOLLANDE pour intervenir?
    Les présidentielles sont dans moins d’un an, nous allons bien rire!!!

  2. DISSEGNIA Daniel says:

    Tant de temps et d’argents perdus pour Aucamville, dans un archarnement que son Maire actuel Gérard ANDRE en a la seule responsabilité. Au total, la commune a été condamnée par le Tribunal administratif de Toulouse pour abus de pouvoir envers le Policier municipal. Justice a été rendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.