[Ça Bouge !] Un forum pour améliorer la vie estudiantine

Vendredi 31 mars dernier, Toulouse a accueilli son premier forum de la vie étudiante. Les étudiants de l’université fédérale de Toulouse ont échangé avec les acteurs institutionnels sur les possibilités d’amélioration de leur vie sur le campus.

forum pour améliorer la vie des étudiants
®franckalix/JT

L’Université fédérale de Toulouse a établi en 2016 un plan quinquennal (2016-2020) visant à améliorer la vie de ses 105 000 étudiants. Ses orientations ont été présentées aux étudiants lors de ce forum d’une journée. Le but était aussi d’écouter leurs remarques pour enrichir les dispositifs envisagés. Une cinquantaine d’étudiants des universités et grandes écoles de l’ancienne région Midi-Pyrénées ont ainsi planché avec les acteurs institutionnels sur quatre thèmes : le logement, la lutte contre l’isolement, l’engagement et les associations étudiantes

«C’est très important d’avoir le retour des étudiants sur ces problématiques», explique Philippe Rimbault, président de l’université fédérale de Toulouse, à la rédaction. Ce dernier est notamment très sensible aux propositions touchant à la lutte contre l’isolement : «Les étudiants étrangers sont les premiers concernés

Phaedra Verhest, étudiante à Toulouse, a profité de l’occasion pour présenter le “Buddy System”, une initiative de l’Erasmus Student Network (ESN) : «Des étudiants français entrent en contact avec les étudiants étrangers avant leur arrivée. Ils créent ainsi un lien et pourront les guider pour leur installation, voire devenir amis et éviter qu’ils ne se sentent isolés » indique t-elle. Une solution concrète qui vise à lutter contre l’isolement des étudiants Erasmus.

Sur la thématique du logement, la proposition d’Amaël Gestin, étudiant à l’université Jean-Jaurès, a aussi retenu l’attention lors de la table ronde de l’après-midi. «À l’association “Le Tri sera top”, nous récupérons les meubles des étudiants sur le départ pour les redonner aux nouveaux arrivants.» Les bénévoles espèrent désormais obtenir un local.

Ce qui est sûr, c’est que les étudiants de l’Université fédérale de Toulouse ne manquent pas d’idées pour améliorer les conditions d’installation des nouveaux arrivants.

Par Gabriel Haurillon



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.