Association Culture en mouvements : quand les arts vivants revisitent le patrimoine

Fondée par un collectif d’artistes pluridisciplinaire, l’association toulousaine Culture en mouvements s’est spécialisée dans la création de spectacles uniques dans les musées et lieux patrimoniaux.

Et si le meilleur moyen de sauvegarder le patrimoine était de le faire vivre différemment ? Ne plus faire seulement de ces monuments des témoins du passé, mais des lieux de rencontres culturelles, c’est le pari de l’association toulousaine Culture en mouvements, créée il y a plus de 10 ans par un collectif d’artistes issus d’horizons divers. « Notre point commun est le goût pour la fusion et la porosité. Nous avons fait le constat qu’il existait d’un côté les arts patrimoniaux, un peu figés, et de l’autre les arts vivants. D’où l’idée de construire des ponts entre ces mondes », résume Albin Warette, metteur en scène et cofondateur de la structure. Depuis son lancement, Culture en mouvements investit régulièrement les lieux historiques comme les musées des Augustins, des Abattoirs, Saint-Raymond, le Muséum, mais aussi des églises, châteaux et autres monuments partout en France. Pour des spectacles uniques spécialement créés en fonction de chacun d’eux. « D’abord, nous nous imprégnons de l’édifice, de son contenu, de ses murs, avant de rencontrer ses habitants pour savoir comment ils le perçoivent et ce qu’ils souhaitent mettre en avant », détaille Albin Warette.

Cirque, théâtre, danse… et murder party

Qu’il s’agisse de défendre une œuvre ou d’attirer un nouveau public, ces échanges débouchent sur des créations hybrides mêlant arts du cirque, théâtre, danse… Ces événements peuvent aussi prendre la forme de murder party avec une trame narrative adaptée à chaque lieu. Si les réponses à ces invitations décalées sont nombreuses, l’ambition de Culture en mouvements est de changer durablement le regard sur ces institutions historiques. « Les amoureux des musées et monuments représentent une niche. Notre but est de susciter l’intérêt chez ceux qui n’en voient pas et faire prendre conscience au plus grand nombre que la culture fait partie du patrimoine », assure Albin Warette. À l’occasion de la Nuit des musées le 18 mai prochain, l’association prendra une nouvelle fois les commandes de celui des Augustins, mais aussi du Quai des Savoirs ainsi que de l’abbaye-école de Sorrèze, près de Revel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.