Informer les locataires d’HLM sur leurs droits

© Photogare
© Photogare

SOUTIEN – Le 25 août, à la maison de quartier de Bagatelle, l’association Droit au logement tient une réunion publique d’information à l’attention des locataires d’appartement HLM toulousains. Un rassemblement pour en savoir plus sur ses droits, mais aussi sur les moyens de se défendre.

Si l’on connait l’association Droit Au Logement, c’est surtout pour ses actions coup de poing de défense des personnes sans domicile fixe. Pourtant, depuis 2014, le DAL défend aussi les locataires d’habitations à loyer modéré (HLM). « Nous pensons qu’ils sont de plus en plus menacés. Il y a, entre autres, la baisse des Aides personnalisées au logement (APL), mais aussi un nombre de plus en plus important de jugements d’expulsion : ils ont augmenté de deux tiers entre 2015 et 2016 en France » explique Marie Huiban, la coordinatrice de l’association.

Dans ce contexte, les syndicats comme DAL31 veillent à la protection des locataires et tentent de prévenir et de résoudre leurs problèmes avec les bailleurs. C’est pourquoi la réunion publique intitulée ‘’les HLM sont à nous’’ sera l’occasion d’informer les Toulousains qui n’ont pas toujours connaissance de la législation et des moyens d’action dont ils disposent.

« Nous intervenons, par exemple, pour défendre les personnes menacées par un avis d’expulsion ou qui vivent dans un contexte de précarité énergétique (c’est-à-dire les locataires qui n’ont pas accès aux sources d’énergie nécessaires pour répondre à leurs besoins, NDLR) » ajoute François Piquemal, le porte-parole de la branche locale de l’association.

Mais faire appel à un syndicat n’est pas qu’affaire de lutte, il permet aussi de former une amicale de locataires pour organiser, au sein d’une résidence, des jardins partagés ou des journées sportives et de « créer des liens entre les différents habitants d’un même immeuble. »

daltoulouse.org

facebook.com/DalToulouse

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.