dimanche 9 mai 2021

Contact

Actualités208 jours plus tard, la bière du déconfinée

208 jours plus tard, la bière du déconfinée

La réouverture des bars est dans les tuyaux et certains établissements veulent marquer le coup. A Toulouse, le Hopscotch Pub & Brewry, une micro brasserie situé dans le centre-ville, crée une bière spéciale nommée « 208 days later », ou en français « 208 jours plus tard ».

Brassage de bière @thehopscotchpub

208, ce chiffre représente le nombre de jours que cette bière a passé dans les caves de fermentations. Cette durée revêt tout un symbole car elle correspond à la durée-estimée de fermeture des bars, un moyen de mesurer la crise que le secteur traverse. « Choisir de mettre ce chiffre en avant, c’est également une façon de rappeler que nous avons été l’un des secteurs les plus touchés économiquement par la crise. C’est un peu comme faire partie des survivants d’un secteur au mieux extrêmement fragilisé, au pire complètement dévasté », souligne Roderick Gaston, fondateur et gérant du Hopscotch.

Dans le but d’éviter le gaspillage

« Lors de la fermeture en octobre dernier, nous avions pu anticiper un peu mieux les potentielles pertes » explique Roderick. A l’annonce de leur fermeture imminente, le réflexe de plusieurs bars est la mise en fûts de la production en cours, là où le pub toulousain opte pour une méthode plus originale. Leur bière blonde est restée en garde à 2° pendant toute la période de fermeture et ce, « afin de la conserver dans les meilleures conditions possibles et éviter le gaspillage », déclare le fondateur du pub.

Si le concept de bière confinée est nouveau, il en est autrement quant au processus de conversation. En effet, le procédé est le même que celui de la bière de garde. Il s’agit d’une bière de fermentation haute originaire du nord de la France. Typiquement refermentée en cuves, à très basse température, elle pouvait alors se conserver davantage, et y mûrir tout en s’affinant. Le Hotscotch pub a donc opté pour la même méthode pour une concentration d’alcool moins forte.

Cheykh Mbengue

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

Articles en rapport

TFC – Caen : Toulouse s’impose et croit toujours en la montée

Le TFC s’est imposé 3-0 samedi soir face à Caen. Les buts de Dejaegere, Bayo et Ngoumou redonnent du souffle aux Violets. Toulouse peut...

Les moussaillons du Stade Toulousain échouent à Toulon

Le Stade Toulousain s’est incliné ce samedi soir 44-10 à Mayol. Une lourde défaite pour les jeunes du Stade Toulousain. Malgré cette déroute, Toulouse...

RCT – Stade Toulousain : fin de première période difficile pour Toulouse

Alors que le Stade Toulousain maîtrisait son match, les dernières minutes de la première mi-temps se sont révélées fatales. En quelques secondes, le RCT...

TFC – Caen : le dernier espoir

Ce soir à 20h, le TFC reçoit Caen pour un match de la 37ème journée de Ligue 2. La défaite n’est pas envisageable pour...

Un concert hommage à Quentin Tarantino en ligne 

Même si on parle de déconfinement depuis quelques jours, les concerts dans des salles remplies vont devoir attendre encore un peu. C’est pourquoi, le...

Lot : trois nouvelles communes reconnues en état de catastrophe naturelle

En début d’année, le Lot, la Dordogne et la Cère sont sortis de leurs lits. Ces cours d’eau ont débordé en raison des fortes...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img