mardi 9 mars 2021
Santé Quelles sont les mesures sanitaires mises en place pour la reprise de...

Quelles sont les mesures sanitaires mises en place pour la reprise de l’école à Toulouse ?

Cette année, c’est une rentrée pas comme les autres qui attend les élèves de l’académie de Toulouse. À quoi va ressembler l’école dans un tel contexte sanitaire ?

 Depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19, les écoles l’une des principales préoccupations du gouvernement. Elles ont d’ailleurs été les premières concernées par la décision d’Emmanuel Macron de fermer les établissements publics lors de l’allocution télévisée du 12 mars 2020. Lors du déconfinement, la réouverture des écoles (de la maternelle au lycée) a pu avoir lieu au fur et à mesure, quelques semaines avant les vacances estivales. Étant donné leur taux de fréquentation et l’âge des élèves, le retour à l’école en contexte de crise sanitaire représente probablement le point le plus sensible du plan de déconfinement du gouvernement. Concernant la rentrée des classes en Haute-Garonne, depuis la conférence de presse du 27 août donnée par le préfet d’Occitanie et le maire de Toulouse, le département, et par conséquent la ville de Toulouse, sont officiellement passés en zone rouge. Cette mise à jour de la situation du département rappelle la nécessité de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires dans les lieux propices à la contamination comme les transports en commun ou les établissements scolaires à partir de l’année scolaire à venir.

Les mesures sanitaires mises en place

Confronté à l’augmentation du nombre de cas positifs dans la région, la priorité est de ralentir la propagation du coronavirus dans la région. Cela passe notamment par l’instauration de nouvelles règles à respecter au sein des établissements scolaires. Le 26 août, l’Éducation nationale a publié le protocole sanitaire de l’année scolaire 2020/2021 où sont stipulées toutes les modalités à respecter pour le personnel, les élèves et leurs parents. Ces modalités sont là pour compléter les directives sanitaires du gouvernement et les adapter aux plus jeunes.

Parmi celles-ci, on note :

  • Le port du masque obligatoire pour les adultes et les élèves à partir du collège
  • Le respect rigoureux des gestes barrière (lavage de mains, mise à disposition de gel hydroalcoolique, utilisation de serviettes et mouchoirs à usage unique)
  • L’application de la distanciation physique dans les espaces clos lorsqu’elle est possible.

Le protocole se base sur les avis publiés au début du mois de juillet par le Haut conseil de la santé publique et le ministère des Solidarités et de la Santé. Bien entendu, ces mesures auront également des conséquences sur le déroulement de la journée. Élèves et enseignants devront désormais limiter au maximum les échanges et les déplacements dans l’établissement.

Désinfection des locaux et matériaux

La propreté des équipements et des locaux est également au cœur des priorités de ce protocole. Les établissements scolaires comportent de nombreux espaces communs ou d’endroits de passage qui peuvent être sujet à la contamination. Les espaces communs (salles de classe, bibliothèques, cantines, etc) doivent être agencés de manière à favoriser la distanciation sociale. Tous les locaux, les équipements intérieurs et extérieurs ainsi que les surfaces doivent également être régulièrement nettoyés et désinfectés par le personnel.

Aération des salles de classe régulièrement

Au déconfinement, l’Éducation nationale avait déjà mis en place des règles à suivre afin que le retour progressif des enfants à l’école se déroule dans les meilleures conditions. Seulement, il a très vite été admis qu’elles étaient incompatibles avec la superficie et l’agencement des salles de classe. Les écoles se sont vite rendues à l’évidence concernant l’application de la distanciation sociale dans leurs locaux compte tenu des effectifs moyens dans les classes. Pour pallier cela, en plus du port du masque, les salles de classe doivent être aérées chaque jour avant l’entrée des élèves, pendant la récréation et pendant la pause déjeuner soit au minimum toutes les 3 heures.

Réorganisation des récréations et pauses déjeuner

Bien que l’on essaye de limiter les échanges entre les élèves et les classes, certains moments essentiels de la journée à l’école nécessitent une toute nouvelle organisation. Une attention toute particulière a donc été portée sur les moments de la journée les plus propices au rassemblement, comme la récréation ou le déjeuner à la cantine.

Lors de la récréation, les jeux de ballon et de contact sont autorisés dans un même groupe mais l’interaction entre les différents groupes d’élèves doit être limitée.

La réorganisation des pauses déjeuner, elle, passera par :

  • L’adaptation des heures de repas pour fluidifier le passage et la mise en place d’un sens de circulation unique dans les locaux
  • La disposition de marques de la distanciation à respecter et les places assises sont réorganisées, par exemple en quinconce
  • La réduction des aliments présentés en vrac (par exemple : le pain, les desserts, ou les fruits) pour éviter les manipulations
  • Le service individuel des plateaux et des couverts
  • La distribution de l’eau par un seul adulte du personnel cantinier
  • Le nettoyage et la désinfection des locaux et surfaces pendant et après le service.

Renforcement du personnel encadrant

Bien entendu, toutes ces mesures requièrent un personnel vigilant et des effectifs conséquents. C’est pourquoi l’Éducation nationale s’est engagée à veiller au renforcement de l’encadrement dans les établissements scolaires pour que cette année scolaire inédite se déroule dans les meilleures conditions.

Pour la rentrée 2020, l’Éducation nationale s’est préparée et a pris en compte la nouvelle situation sanitaire du pays pour émettre un protocole dans le but de limiter la propagation du virus de la maternelle au lycée. La rentrée des classes, de son côté, a pu avoir lieu à Toulouse, encadrée par le nouveau protocole sanitaire de l’Éducation nationale. Contrairement à certains départements français, où des écoles ont été identifiées comme se situant dans des clusters, ont vu le retour sur les bancs de l’école repoussé de plusieurs semaines. Les règles à suivre sont claires et le personnel est préparé. L’application rigoureuse de ces règles est l’une de clés qui garantira la sécurité des enfants à l’école.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport