dimanche 28 novembre 2021

Contact

TarnActualités du TarnPneus d’hiver. Le département du Tarn dénonce une “décision ubuesque et incohérente”

Pneus d’hiver. Le département du Tarn dénonce une “décision ubuesque et incohérente”

Les automobilistes circulants dans les régions montagneuses doivent désormais s’équiper de pneus hiver ou de chaînes. Le département du Tarn considère la décision d’imposer ces équipements pour l’hiver “ubuesque et incohérente”.

Les automobilistes circulants dans les régions montagneuses doivent désormais s'équiper de pneus hiver ou de chaînes, une décision "ubuesque", selon le département du Tarn. © pixabay
Les automobilistes circulants dans les régions montagneuses doivent désormais s’équiper de pneus hiver ou de chaînes, une décision “ubuesque”, selon le département du Tarn. © pixabay

C’est une nouveauté de ce mois de novembre. Les automobilistes de 4 000 communes sur 48 départements doivent s’équiper de pneus hiver ou de chaînes pour circuler dans les régions montagneuses. Cette réglementation est mise en place pour limiter les accidents en période hivernale. Une décision que ne comprend pas le département du Tarn.

Le Conseil départemental du Tarn prend acte de la décision d’obliger les véhicules à être équipés de quatre pneus hiver ou d’avoir une paire de chaînes ou de chaussettes dans le coffre entre le 1er novembre et le 31 mars. Il ne peut toutefois que relever l’incohérence de cette mesure”, écrit le département dans un communiqué envoyé aux médias.

“Cette décision, qui impose aux Tarnais et aux visiteurs de notre département de s’équiper pour circuler sur les 18 communes concernées, quelles que soient les conditions météorologiques effectives, ne correspond à aucune réalité. D’autant qu’il s’appliquera non seulement aux résidents de ces communes, mais aussi à tous ceux qui les traverseront ou s’y rendront ponctuellement, qu’ils soient du Tarn ou d’ailleurs,” note également le département.

“Sous couvert d’une question de sécurité, l’Etat crée une situation ubuesque qui va engendrer des situations délicates pour les usagers des routes. Demain, le thermomètre pourra donc afficher 20°, nous pourrons être en manches courtes dans notre véhicule et nous pourrons être verbalisés, car nous n’aurons pas les équipements spéciaux dans notre voiture !”, dénonce le président du Conseil départemental, Christophe Ramond, dans le même communiqué. “La véritable sécurité en période hivernale est celle offerte par le Conseil départemental qui assure la viabilité hivernale sur son réseau (…). Ce n’est pas parce qu’une cause est juste qu’il faut imposer n’importe quoi ».

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img