Tarn et Garonne. Une croissance démographique qui ralentit

Avec 259 124 habitants recensés au 1er janvier 2018, la population du Tarn-et-Garonne a augmenté de 0,7% par an entre 2013 et 2018. Une croissance démographique moins importante que les années précédentes.

Tarn et Garonne : Une croissance démographique qui ralentit CC Krzysztof Golik-Wikimedia

Le Tarn-et-Garonne est le huitième département (sur 13) de la région Occitanie en termes de population. Avec 259 124 habitants, le département se situe au 77e rang national. Entre les années 2013 et 2018, ce territoire à la superficie peu importante a connu une croissance démographique de 0,7% par an, principalement due à l’arrivée de nouveaux habitants (solde migratoire). Toutefois, selon l’Insee Occitanie, cet accroissement de population s’est fait à un rythme moins important que les cinq année précédentes (+1,2%).

Un quart de la population du Tarn-et-Garonne vit à Montauban

Avec 60 952 habitants, la commune de Montauban est de loin la plus peuplée, concentrant près d’un quart de la population du département. Sur l’ensemble du territoire, seules deux autres villes dépassent le seuil des 10 000 habitants : Castelsarrasin (13 934 habitants) et Moissac (13 195 habitants). Parmi les principales agglomérations du Tarn-et-Garonne, celles de Montauban (+ 1,1 % par an), Castelsarrasin (+ 0,6 %), Labastide-Saint-Pierre (+ 0,9 %) et Caussade (+ 0,2 %) gagnent des habitants entre 2013 et 2018.

Valence seule grande ville sans croissance démographique

Les composantes naturelle (+ 0,3 % par an) et migratoire (+ 0,7 %) contribuent toutes deux à la croissance démographique de l’agglomération de Montauban. En revanche, le solde naturel (rapport entre les naissances et les décès) est le moteur essentiel du dynamisme de celle de Labastide-Saint-Pierre. Il est nul pour celle de Castelsarrasin, qui croît uniquement grâce à l’arrivée de nouveaux habitants. Les agglomérations les plus éloignées de Montauban comme Valence ou Caussade enregistrent des déficits naturels qui freinent leur démographie. L’agglomération de Valence est, d’ailleurs, la seule parmi celles de plus de 5 000 habitants à connaître une stagnation de sa population.

Une croissance dynamisée par la proximité de Toulouse

La croissance démographique du Tarn-et-Garonne est particulièrement dynamique dans le sud du département entre Toulouse et Montauban, le long des principaux axes routiers. La population augmente également au abords des grands axes routiers rayonnant depuis Montauban vers l’ouest et vers le nord-est jusqu’à Caussade.

(Source : communiqué de presse)

La rédaction

Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Recent Posts

Blocage, manifestation… La mobilisation des lycéens contre le maintien des épreuves du bac se poursuit à Toulouse

Après le blocage du lycée Berthelot dans la matinée, les lycéens se sont retrouvés à…

3 heures ago

Départementales. Tous les candidats en Haute-Garonne, cantons par cantons

Les électeurs français sont appelés à élire, les dimanche 20 et 27 juin (en cas…

3 heures ago

À Toulouse, la semaine de l’Europe dure jusqu’à la fin du mois

Toulouse Métropole organise une série d’évènements pour La semaine de l’Europe, qui durera... jusqu’au 31…

3 heures ago

Ce soir, découvrez la suite du téléfilm tourné à Toulouse

Ce soir, lundi 10 mai à 21h05 sur TF1, retrouvez la suite du téléfilm « Mention…

4 heures ago

Vidéo : Jean-Luc Moudenc perd ses nerfs au conseil de Toulouse Métropole

Le groupe Alternative pour une Métropole citoyenne a posté sur internet la vidéo d’un violent…

5 heures ago

Covid 19 : vacciner et dépister y compris les jours fériés

A Toulouse, en mai, il reste possible de se faire dépister et vacciner contre la…

6 heures ago