samedi 22 janvier 2022

Contact

spot_img
Tarn-et-GaronneActualités du Tarn-et-GaronneTarn-et-Garonne : la délinquance baisse en 2020

Tarn-et-Garonne : la délinquance baisse en 2020

La délinquance dans le Tarn-et-Garonne a globalement baissé en 2020. Dans son bilan annuel, la préfecture du département nuance ses propos en expliquant que la crise sanitaire a eu des répercussions sur la criminalité.

contrôle routier gendarmerie
©Facebook Gendarmerie de Haute-Garonne

En zone police (zones sous compétences de la police nationale, ndlr) les faits de délinquance sur la voie publique ont baissé de 24 % sur l’année 2020. Ce sont les vols d’automobiles ainsi que les dégradations et les destructions de biens publics qui connaissent le plus grand recul. Suivis des atteintes aux biens (notamment les cambriolages) et des vols avec violences. Seuls les incendies volontaires ont augmenté.

En zone gendarmerie (zones sous compétences de la gendarmerie, soit 95 % du territoire du Tarn-et-Garonne, ndlr) les cambriolages ont baissé de 39,5 %, les vols d’automobiles de 15 % et les vols sur les exploitations agricoles de 6 %. En revanche, les atteintes volontaires à l’intégrité physique (violences ou menaces) sont en progression de 10 %. À noter également, l’augmentation des signalements auprès des autorités publiques pour violences sexuelles.

Quant aux violences intrafamiliales, elles ont augmenté sur tout le territoire du Tarn-et-Garonne. 492 victimes ont été déclarées en 2020, contre 355 en 2019.

Les trafics de stupéfiants mis à mal par les autorités

La préfecture du Tarn-et-Garonne soutient que la lutte contre le trafic de stupéfiants a été efficace. Grâce à la création d’un groupe d’enquêteurs dédiés à la thématique au commissariat de Montauban et aux contrôles mis en œuvre, 31 trafics et deals de rue ont été démantelés par la police nationale en 2020 contre 23 en 2019. L’équivalent de 73 000 euros, 5 véhicules et 46 kilos de cannabis ont été saisis. En zone gendarmerie, ce sont 3 163 000 euros d’avoirs criminels, toutes délinquances confondues, qui ont été saisis, représentant une hausse de 127 %.

Légère baisse des accidents routiers

Les confinements, déconfinements et le couvre-feu ont fortement impacté les déplacements des habitants du Tarn-et-Garonne à partir de mars 2020. Sur tout le territoire, 16 personnes ont été tuées sur les routes, dont 11 hors agglomération, ce qui représente une baisse de 30 % par rapport à 2019. On compte 130 accidents corporels en 2020, contre 158 en 2019. À noter également : le nombre de blessés légers a baissé de 29,5 %. Les infractions pour excès de vitesse ont, elles, augmenté.

Alix Drouillat

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img