jeudi 26 novembre 2020
Tarn-et-Garonne Actualités Brigitte Barèges : « Les commerces de Montauban peuvent légalement rester ouverts...

Brigitte Barèges : « Les commerces de Montauban peuvent légalement rester ouverts »

La maire de Montauban Brigitte Barèges poursuit son bras de fer juridique pour empêcher la fermeture des commerces de proximité durant le confinement. Elle leur indique qu’« ils peuvent légalement rester ouverts jusqu’à vendredi au moins ».

La maire de Montauban Brigitte Barèges à la rencontre des commerçants de proximité ©Mairie de Montauban
La maire de Montauban Brigitte Barèges à la rencontre des commerçants de proximité ©Mairie de Montauban

Brigitte Barèges n’en démord pas. Après avoir pris un arrêté municipal autorisant
l’ouverture de tous les commerces non alimentaires le weekend dernier, elle en fait, plus que jamais, aujourd’hui la promotion. Et ce, en dépit de la saisine par le Préfet de Tarn-et-Garonne du tribunal administratif, qui a fixé l’audience à ce vendredi 6 novembre. « En attendant, l’arrêté reste totalement valable, applicable et exécutoire, contrairement à ce qui a pu être dit aux commerçants par des représentants de la Police nationale le weekend dernier. Samedi, les commerçants ouverts ont en effet été menacés de sanctions financières allant jusqu’à des montants parfois exorbitants, de fermetures administratives et de procès dans les tribunaux », rapporte la Mairie de Montauban.

Brigitte Barèges au petit soin des commerçants

Brigitte Barèges est au chevet du petit commerce. Elle s’était déjà engagée à payer les amendes dont pourraient être sanctionnés ceux qui ne baisseraient pas le rideau. Elle avait également demandé à la police municipale de ne pas verbaliser les boutiques non alimentaires qu’ils trouveraient ouvertes. Et, ce mardi 3 novembre, elle a réuni les représentants des commerçants des zones commerciales du nord et du sud et du centre de Montauban : « Ils ont unanimement souhaité que la Ville poursuive ce combat à leur côté, pour la survie du commerce de proximité. Cette rencontre était aussi l’occasion de rappeler à beaucoup de petits commerces que les sanctions annoncées ne s’appuient sur aucune base légale. D’ici que le juge administratif ait rendu sa décision, l’arrêté municipal leur donne le droit de rester ouverts, au moins jusqu’à vendredi. »

Source : Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport