jeudi 23 septembre 2021

Contact

OccitanieHéraultHérault. Le Département propose une sensibilisation à l’agropastoralisme

Hérault. Le Département propose une sensibilisation à l’agropastoralisme

Le Département de l’Hérault organise quatre journées de sensibilisation à l’agropastoralisme, à partir du 13 mai 2021.

Claret agropastoralisme
La vue depuis le belvédère du rocher du Causse, à Claret. © Le Grand Montpellier

Les quatre journées de sensibilisation à l’agropastoralisme organisées par le Département de l’Hérault, entre le 13 et le 23 mai 2021, se dérouleront sur le domaine du Mas Neuf à Claret. Leur but ? Favoriser une cohabitation plus pacifique entre promeneurs, bergers, troupeaux et patous (chiens de berger).

Échanger autour du métier de berger

L’animation de ces journées de sensibilisation sur ce site bénéficiant d’une vue panoramique du massif de la Gardiole au Mont Ventoux, se feront en présence d’une jeune volontaire en service civique du Département accompagnée par le berger du site -au domaine du Mas Neuf, Patrick Mayet vous accueillera avec ses 300 moutons et ses chiens de protection.

Les promeneurs pourront ainsi échanger autour du métier de berger, de la bonne conduite à tenir face aux troupeaux et à leurs chiens de protection (patou, berger d’Anatolie…) ainsi que de l’utilité de l’agropastoralisme. Sous réserve de l’évolution des mesures gouvernementales liées à la crise sanitaire, les dates suivantes ont été fixées : les 13, 14, 22 et 23 mai, de 15h à 18h.
Si vous avez envie de prendre l’air, le département vous suggère aussi quelques idées de promenade à découvrir dans le guide « Respirez l’Hérault », téléchargeable en ligne.

Une gestion écologique des terres

L’agropastoralisme est une technique de production ancestrale qui associe les animaux à l’agriculture. Les troupeaux de moutons ou chèvres guidés par le berger débroussaillent les espaces sauvages ; l’agriculteur peut ensuite utiliser le sol pour ses cultures.
Les pratiques agro-pastorales, comme il en existe à Toulouse sur la zone verte des Argoulets, permettent une gestion écologique des terres, contribuent à l’entretien, à la réduction des incendies et à la valorisation des milieux.
« Pour entretenir nos espaces naturels sensibles de manière responsable, durable et respectueuse de l’environnement, nous permettons à une trentaine d’éleveurs de pâturer sur nos sites », explique le Département de l’Hérault, qui dénombre quelque « 8 180 moutons, chèvres et vaches travaillant pour entretenir ces domaines dans l’Hérault ».

Les réflexes à adopter

Face aux troupeaux et aux chiens de protection, le Département de l’Hérault indique quelques réflexes à adopter et des consignes pour ne pas les déranger dans leur travail :
-Contournez largement le troupeau et gardez une distance d’au moins 30 mètres.
-En présence de chiens de protection, il faut s’arrêter le temps que le chien identifie la personne : restez calme, ne le menacez pas, ne le caressez pas.
-Descendez du vélo et marchez à côté.
-Tenez votre chien en laisse sans le porter.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img