dimanche 17 octobre 2021

Contact

OccitanieGardGard : quelles mesures exceptionnelles pour les victimes des inondations ?

Gard : quelles mesures exceptionnelles pour les victimes des inondations ?

La direction départementale des finances publiques (DDFiP) du Gard propose des mesures exceptionnelles aux professionnels et particuliers sinistrés suite aux violentes intempéries qui ont touché le département mardi 14 septembre dernier.

intempéries Gard aides
La Direction départementale des finances publiques du Gard propose de venir en aide aux personnes et entreprises sinistrées par les intempéries. CC Hans-Pixabay

« L’événement climatique intervenu dans le Gard le mardi 14 septembre dernier a causé d’importants dégâts matériels dans des zones très localisées », rappelle la Direction départementale des Finances Publiques (DDFiP). Pour venir en aide aux professionnels et particuliers sinistrés, elle annonce se mobiliser aux côtés de l’ensemble des services de l’État. Pour cela, les entreprises concernées sont invitées à se rapprocher de leur Service des Impôts des Entreprises (SIE). L’objectif étant d’étudier la possibilité de reporter leurs prochaines échéances fiscales (TVA, taxe foncière) au regard des difficultés de trésorerie constatées.

De même, la Direction départementale des Finances Publiques du Gard appelle les personnes dont les domiciles ont été gravement endommagés à se renseigner auprès de leur Service des Impôts des Particuliers (SIP).

Pour rappel, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’était rendu dans le département en fin de journée. Il a annoncé qu’une procédure de déclaration de l’état de catastrophe naturelle serait lancée rapidement. Elle donnerait lieu à de nouvelles indemnisations.

Étendue des sinistres

D’importantes précipitations et de fortes bourrasques de vent se sont abattues sur le Gard durant de longues heures mardi 14 septembre dernier en milieu de journée. De nombreux axes de circulation ont dû être coupés, l’autoroute A9 a été évacuée, les lignes de trains se sont arrêtées et les établissements scolaires sont restés fermés le lendemain.

Tout autour de Nîmes, les rafales enregistrées à plus de 100 kilomètres/heure ont fait tomber les arbres sur des toits d’habitation. La montée des eaux a endommagé un bon nombre de véhicules stationnés dans les rues ou dans les cours. La pluie s’est également infiltrée dans les bâtiments, comme dans la gare de Nîmes, et dans les maisons. Les images des dommages causés par les coulées de boue à l’intérieur des habitations ont fait le tour des réseaux sociaux et des journaux télévisés.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img