samedi 31 juillet 2021

Contact

AriègeActualités de l'AriègeEau Neuve, l'eau minérale naturelle de montagne 100% écoresponsable

Eau Neuve, l’eau minérale naturelle de montagne 100% écoresponsable

Commercialisée par la Compagnie des Pyrénées, notamment sous forme de bouteilles en carton, Eau Neuve est une eau minérale naturelle de montagne 100% écoresponsable.

Eau neuve 4 © Compagnie des Pyrénées
Damien Chalret du Rieu, cofondateur de la Compagnie des Pyrénées. © Compagnie des Pyrénées.

À plus de 1 300 mètres d’altitude dans la chaîne des Pyrénées, à Mérens-les-Vals (Haute-Ariège), émerge l’eau minérale naturelle de Pédoures, commercialisée par la Compagnie des Pyrénées sous le nom « Eau Neuve ».
Son ambition ? Être la première eau minérale naturelle durable sur le marché français.

Une eau écoresponsable

« L’ensemble du processus de captation, production, emballage, distribution et recyclage a été pensé dans un objectif premier d’écoresponsabilité », avancent les codirigeants de la Compagnie des Pyrénées, Damien Chalret du Rieu, président, et Sébastien Crussol, directeur général.
Et le 100% écoresponsable, ça commence à la source. En effet, l’Eau Neuve « ne subit aucun traitement, aucun intrant », explique la compagnie. « Toutes ses qualités organiques et minérales sont préservées naturellement par une longue filtration naturelle ».

Mettre en place « un écosystème vertueux »

Selon Damien Charlet du Rieu, la Compagnie des Pyrénées est « la première société d’embouteillage d’eau à impact positif », en centrant son action sur les gens, la nature et l’économie : « On ne réfléchit pas selon la rentabilité à court terme, on souhaite mettre en place un écosystème vertueux : ainsi, nous travaillons avec des prestataires de services locaux – même quand c’est plus cher. Nous avons créé une centaine d’emplois – transporteurs ou artisans. Nous avons dessiné sur le long terme notre projet de préconisations d’études d’impact sur la vulnérabilité environnementale et sociale ».
Parmi les engagements tenus par la Compagnie des Pyrénées, citons la préservation des populations de loutres, truites, chauve-souris et lézards en bord d’Ariège, l’accueil d’un apiculteur et de ses ruches, et d’un éleveur avec ses moutons. Des initiatives « pour préserver le bocage pyrénéen », l’usine n’exploitant « pas plus de 15% de la ressource disponible en eau pour préserver sa capacité d’autorégénération ».
Côté ressources humaines, l’intégralité du personnel a été embauché dans un rayon inférieur à 25 km par rapport à l’usine, observant une stricte parité homme-femme : « C’est le fruit d’une volonté et d’un engagement humain assez rare. On prend à notre charge de faire monter en compétence diplômante, on propose d’embaucher les conjoints… Ce sont des gestes très forts pour que les gens restent, et un gage de pérennité pour notre vallée ». L’eau écoresponsable, ça passe aussi par là !

Eau Compagnie Pyrénées
Eau neuve. © Compagnie des Pyrénées

Emballages 100% écoresponsables

La Compagnie des Pyrénées se veut écoresponsable jusque dans ses emballages « bio-sourcés, recyclés et recyclables ». Par exemple ? En commercialisant son eau dans des bouteilles en carton – en partenariat exclusif avec Tetra Pak. Leur produit « le plus spectaculaire », selon Damien Charlet du Rieu : « Nous sommes les seuls et les premiers à le faire en France, l’objectif étant de trouver des alternatives au tout-plastique ».
La compagnie propose aussi des contenants en aluminium, des bouteilles en plastique 100% recyclées et recyclables sur la gamme eau plate et eau pétillante, et des bouteilles en verre produites à partir de matières naturelles.

Fournis à 100% en énergie verte

« On est en permanence à la recherche de solutions ; on propose de recycler et valoriser les déchets chez nos clients professionnels en récupérant leurs bouteilles usagées ; nous sommes approvisionnés à 100% en énergie verte, ce qui est très rare, par la centrale hydraulique de Mérens-les-Vals ».
Les deux entrepreneurs pyrénéens souhaitent « repenser la façon dont nous achetons, livrons et consommons l’eau, qui est le bien le plus essentiel ». La Compagnie des Pyrénées s’en considère comme « le dépositaire et non pas le propriétaire » : « L’eau a une valeur inestimable car elle est la source de la vie. L’État en est propriétaire ; nous en sommes les intendants. Si nous avons le droit de l’exploiter, nous nous faisons un devoir de le faire avec une nouvelle manière d’envisager l’entreprise. C’est une activité que l’on ne peut pas délocaliser, dont on ne peut pas nous déposséder… c’est un cadeau ! »

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img