lundi 20 septembre 2021

Contact

AriègeActualités de l'AriègeAriège : la présidente du Conseil demande à Emmanuel Macron le retrait...

Ariège : la présidente du Conseil demande à Emmanuel Macron le retrait immédiat du projet européen de protection de l’ours dans les Pyrénées

Christine Téqui, la présidente du Conseil départemental de l’Ariège a écrit au président de la République Emmanuel Macron, pour lui demander le retrait du projet européen Life Ours Pyrénées.

Ours brun réintroduction pyrénées
La présidente du Conseil départemental de l’Ariège écrit à Emmanuel Macron pour lui demander le retrait du projet européen Life Ours Pyrénées @CC by SA makamuli0

« Nous attendons de vous, Monsieur le Président, un engagement personnel et fort pour le retrait inconditionnel et définitif du dossier Life Ours Pyrénées ». Le ton employé par Christine Téqui, la présidente du Conseil départemental de l’Ariège est ferme. Dans un courrier adressé à Emmanuel Macron, elle fustige ce projet européen de protection de l’ours des Pyrénées, qui devrait être lancé en septembre prochain, pour six ans. D’un montant total de 8 millions d’euros, il prévoit, selon la préfecture, “d’analyser les mécanismes de déprédation sur les animaux domestiques pour améliorer la protection des troupeaux” ou de mettre en place un “réseau chiens de protection” et “l’effarouchement automatique”. Il s’agit également de créer une « médiation territoriale » sur la question et « un centre de ressources sur l’ours ».
Dans sa lettre au président Christine Téqui, juge que « ce dossier est une supercherie construite autour d’une manne financière européenne de 8 M€. Sous prétexte d’une meilleure protection des troupeaux face aux attaques répétées des grands fauves, rien d’original n’est posé par rapport à ce qui est déjà fait depuis des années en vain, à l’exception de quelques gadgets aussi puérils qu’ils seront inopérants (…) C’est l’ultime provocation des services de l’État gestionnaires du dossier sur la Région Occitanie ».

« Les élus locaux ont été soigneusement ignorés »

Adopté par le Conseil départemental et cosigné par les présidents de la Chambre d’Agriculture et de la Fédération pastorale d’Ariège, le texte déplore un manque de concertation dans ce dossier : « Les élus locaux, politiques et professionnels, ont été soigneusement ignorés. C’est un déni de démocratie dont s’est rendue coupable la DREAL Occitanie (…) la question posée est celle de savoir si la voix des élus de la République a le moindre intérêt pour vous », est-il écrit à l’intention d’Emmanuel Macron. Il est également rappelé à ce dernier que, le 14 janvier 2020, à Pau, il avait « affirmé vouloir le retrait des ours les plus prédateurs et la mise en place d’instances locales de gouvernance dotées de réels pouvoirs de décision »

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img