Vélo Vallée : la chaîne de vélo d’Occitanie

La Région change de braquet. Son agence de développement économique lance la Vélo Vallée qui regroupe les acteurs occitans de la filière pour la développer et la faire rayonner à l’étranger.

Roue de vélo
©pxhere.com

Et si, après l’aéronautique, l’espace ou les véhicules intelligents, l’Occitanie dominait aussi le marché du vélo ? Une trentaine de structures parmi la cinquantaine que compte la filière dans la région s’est fédérée au sein de la Vélo Vallée, dont le siège est à L’Isle-Jourdain, capitale gersoise de la petite reine.

Matières premières, fabrication, distribution, développement numérique, services, sport,… Ce cluster, premier du genre en France, est ouvert à tous les acteurs du vélo : « C’est l’occasion de les faire se rencontrer, de les réunir dans un environnement très favorable, pour qu’ils puissent tisser des liens industriels », entrevoit Nadia Pellefigue, vice-présidente de Région en charge du développement économique, qui accompagne ce regroupement. Afin de faire rayonner son nom, le cluster assurera des ateliers thématiques, participera à des salons ou tentera d’obtenir des labels.

Bientôt l’Occitanie première région vélotouristique du monde ?

 

Il établira également le cahier des charges des formations nécessaires « pour des métiers de demain », comme les qualifie l’élue. En très forte croissance, le secteur a réalisé l’an dernier plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France, où il s’est écoulé 2,8 millions de cycles, davantage que de voitures. « L’Occitanie souhaite se tailler la part du lion. Nous avons tous les atouts pour y parvenir », lance Nadia Pellefigue qui, par ailleurs, veut faire de la Région la première destination vélotouristique du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.