Gilets & Cie, la tendance est au sans-manche

Chic et originalité, c’est ce que propose la marque toulousaine Gilets & Cie sur son site internet. Une collection de gilets riche de plusieurs modèles tous fabriqués en France et avec des tissus naturels.

Gilet & Cie la tendance est au sans manche
® Franck Alix

Catherine Jolivet et la couture, c’est une histoire de famille. C’est en regardant sa mère et sa grand-mère à l’ouvrage qu’elle tombe dedans. Elle a longtemps gardé cette passion comme un passe-temps en parallèle de son activité au sein du groupe Thalès, une entreprise spécialisée dans l’aérospatiale et la défense. Un événement familial, encore, va lui donner l’idée de créer sa marque. « Mon fils avait besoin d’un gilet pour son mariage. Or, il n’arrivait pas à en trouver un à la fois chic et original. Je me suis dit que j’allais le réaliser moi-même », raconte Catherine Jolivet.

Quelques années plus tard, sur le site internet Gilets & Cie, on découvre ainsi une gamme variée de modèles pour tous les goûts et tous les styles. À la fois simples et élégants dans des tons unis, certains sont idéaux pour les grands événements, mais d’autres gilets, très colorés et à motifs, se révèlent parfaits pour « pimenter son vestiaire », comme l’indique le slogan de la marque.

Catherine Jolivet dessine et conçoit elle-même les prototypes de tous ses gilets. Une fois son concept abouti c’est à la recherche d’un atelier de fabrication français que la créatrice s’est lancée : « C’est compliqué d’en trouver un en France de nos jours. Le plus proche était à Aire-sur-Adour (département des Landes, ndlr). J’en suis ravie, il correspond à mes attentes et la proximité me permet de contrôler la production. »

« Je voulais créer des modèles chics, originaux et conçus avec des matières nobles »

Pour les tissus, la créatrice privilégie des matières naturelles et respectueuses de l’environnement. « Dénicher des manufactures françaises n’a pas été facile non plus. Je suis donc allée à Castres car on y tisse encore le lin. Pour le reste de mes matières, comme la soie par exemple, j’ai poussé mes recherches jusqu’à Nice, mais ce sont des tissus italiens. »

Cette exigence de made in France et de tissus naturels est une valeur ajoutée capitale pour Catherine Jolivet. « Je me suis rendue compte que la quasi-totalité des gilets que l’on vend en France sont en polyester. Je voulais donc confectionner des modèles chics, originaux et conçus avec des matières nobles », précise Catherine Jolivet.

Depuis l’ouverture du site en mai dernier, les gilets remportent le succès escompté par leur créatrice. Cependant, en cette fin d’année, la campagne de publicité est plus difficile : « La communication est très délicate en raison du mouvement des Gilets jaunes. J’ai renoncé au plan marketing initial. Proposer des gilets serait tendancieux et je ne veux pas attiser de mauvais commentaires. » Catherine Jolivet préfère mettre en avant son authenticité : la fabrication française, les matières nobles et cette nouvelle marque issue du Sud-Ouest.

Charline Bouzon (en partenariat avec l’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse)

www.gilets-cie.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.