Le Capitole du libre, un festival pour mettre le logiciel libre à portée de tous

DEGOOGLISATION – « Permettre à chacun d’être acteur de sa vie numérique » : telle est l’ambition du Capitole du Libre, une rencontre annuelle consacrée aux logiciels libres, ouverte aussi bien aux expert.e.s qu’au grand public. - Axelle Szczygiel

capitole du libre
© Fabien Levac

Quand on parle de logiciels libres, nombreux sont ceux qui coupent court à la conversation, persuadés que seul un féru d’informatique peut comprendre de quoi il s’agit. Alors il est temps de mettre à l’épreuve les idées reçues à l’occasion du Capitole du Libre, événement annuel organisé par l’association Toulibre qui se tiendra à l’école supérieure ENSEEIHT les 18 et 19 novembre prochains. Car des logiciels libres, tels que Mozilla Firefox, VLC, Gimp ou LibreOffice, on en utilise tous les jours, souvent sans le savoir. « Contrairement à ce que l’on appelle un “logiciel propriétaire”, qui appartient à un éditeur et offre très peu de libertés, on peut se servir des logiciels libres comme bon nous semble, sans restriction », explique Guillaume Gasnier, membre de l’association Toulibre.

Des alternatives offrant plus de sécurité

« On peut étudier la façon dont il fonctionne, l’adapter à ses besoins, en faire des copies mais également améliorer le programme, puis diffuser ces modifications pour qu’elles servent au plus grand nombre. » Forcément, un geek a tout à y gagner ! Mais un néophyte aussi. Ces logiciels se présentent en effet comme des alternatives offrant plus de sécurité que la plupart des logiciels propriétaires qui collectent, exploitent et parfois revendent les données personnelles de leurs utilisateurs. « Nous voulons montrer à tous qu’il est possible de sortir de l’écosystème Google », indique Guillaume Gasnier. Pour s’en convaincre, de nombreux ateliers, conférences et animations accessibles au grand public seront organisés tout le week-end.

2017.capitoledulibre.org

DOvTTk1X4AAjWWa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.