mardi 11 mai 2021

Contact

ActualitésContre la loi Blanquer, les enseignants manifestent dans le calme à Toulouse

Contre la loi Blanquer, les enseignants manifestent dans le calme à Toulouse

Les enseignants se sont donné rendez-vous ce jeudi 4 avril pour protester contre le projet de loi Blanquer sur l’école. Le cortège toulousain est parti de la place Arnaud-Bernard à 14h30 pour rejoindre le Monument aux morts.

 

Les enseignants ont battu le pavé contre la Loi Blanquer CREDIT/ Tristan Failler

 

« Nous manifestons contre la loi Blanquer qui contient des éléments très dangereux pour l’école et la démocratie. Le texte comporte un article attentatoire à la liberté d’expression du personnel de l’éducation », lâche Marie-Cécile, enseignante au lycée Stéphane Hessel à Toulouse. A ses côtés, ce sont près d’un millier de professeurs selon la CGT et 850 selon la préfecture de police qui ont manifesté dans la Ville rose ce jeudi 4 avril. Dans le cortège, parti de la place Arnaud-Bernard à 14h30 pour rejoindre le Monument aux morts, Dorothée, institutrice à l’école primaire de Bagatelle, complète : « Pour une école de l’égalité des chances, nous aurions besoin par exemple d’éducateurs et de réponses aux difficultés des élèves. »

En décembre dernier, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, a proposé une réforme scolaire qui prévoit notamment d’abaisser l’âge de l’instruction obligatoire, ou encore de rattacher des écoles et des collèges. Un projet de loi qui ne passe toujours pas auprès de la communauté enseignante.

«Nous allons encore plus être utilisés comme des petits pions »

Si les professeurs ont globalement manifesté dans le calme, il souhaitent tout de même se faire entendre. Céline, auxiliaire de vie scolaire à l’école primaire de Soupetard fait part de ses revendications : « Avec cette nouvelle loi, nous serons répartis dans les écoles, nous n’aurons plus de postes fixes. Nous allons encore plus être utilisés comme des petits pions ». « Je me nourris de tout ce que je reçois de l’enfant, pas de mon salaire », poursuit-elle.

Preuve de la détermination du corps enseignant, de nouvelles manifestations sont prévues. Le 13 avril, les professeurs se joindront par exemple aux Gilets jaunes pour défiler dans les rues de Toulouse.

Damien Irié et Tristan Failler

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

Articles en rapport

Blocage, manifestation… La mobilisation des lycéens contre le maintien des épreuves du bac se poursuit à Toulouse

Après le blocage du lycée Berthelot dans la matinée, les lycéens se sont retrouvés à Arnaud-Bernard à Toulouse pour poursuivre la mobilisation contre le...

Départementales. Tous les candidats en Haute-Garonne, cantons par cantons

Les électeurs français sont appelés à élire, les dimanche 20 et 27 juin (en cas de second tour), leurs conseillers départementaux. Découvrez tous les...

À Toulouse, la semaine de l’Europe dure jusqu’à la fin du mois

Toulouse Métropole organise une série d’évènements pour La semaine de l’Europe, qui durera... jusqu’au 31 mai prochain. Nous avons célébré, ce 9 mai, le...

Ce soir, découvrez la suite du téléfilm tourné à Toulouse

Ce soir, lundi 10 mai à 21h05 sur TF1, retrouvez la suite du téléfilm « Mention particulière », tourné à Toulouse. Le premier volet du téléfilm « Mention...

Vidéo : Jean-Luc Moudenc perd ses nerfs au conseil de Toulouse Métropole

Le groupe Alternative pour une Métropole citoyenne a posté sur internet la vidéo d’un violent affrontement verbal qui a opposé, le 1er avril dernier,...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img