lundi 27 septembre 2021

Contact

PlanètePourquoi la ZFE de Toulouse est reportée à septembre 2021 ?

Pourquoi la ZFE de Toulouse est reportée à septembre 2021 ?

Toulouse métropole annonce le report de la mise en œuvre de la Zone à faibles émissions (ZFE) à septembre 2021. La raison? Une évaluation complémentaire va être menée par Atmo Occitanie.

périmètre ZFE Toulouse
Périmètre de la ZFE de Toulouse © Toulouse métropole

Initialement programmée pour le mois prochain, la Zone à faibles émissions (ZFE) de Toulouse ne sera finalement opérationnelle qu’en septembre 2021. Avant d’entamer les
prochaines étapes règlementaires, une évaluation complémentaire a été décidée d’un commun accord par l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement de Toulouse aire métropolitaine (AUAT) et Toulouse Métropole. Les études et les modélisations vont donc se poursuivre en tenant compte de l’évolution des comportements, des habitudes de déplacements et de l’expérience des autres métropoles.
Après la consultation réalisée en 2019 auprès de plus de 1 600 personnes, une seconde consultation, celle-ci réglementaire et obligatoire, sera programmée en juin prochain.
Ainsi, la mise en œuvre de la ZFE à Toulouse interviendra à la rentrée 2021, soit un report de cinq mois.

Où en est-on ?

La réglementation impose d’évaluer l’impact attendu de la ZFE sur l’amélioration de la qualité de l’air (émissions de polluants, concentrations, population exposée). Cette évaluation repose sur le choix d’hypothèses de report de mobilité qui impose d’anticiper sur de multiples décisions ou adaptations individuelles : changement de véhicules, report sur les transports en commun, report sur les transports doux, contournement du périmètre…
Alors que le scénario final a été retenu par la collectivité en décembre 2020, des travaux complémentaires sont en cours pour assurer la mise en œuvre opérationnelle et l’évaluation du dispositif. C’est dans cet objectif, et dans la perspective de la prochaine ouverture de la consultation publique, que Toulouse Métropole a sollicité Atmo Occitanie. Les résultats sont attendus avant la fin du premier semestre.

Toulouse Métropole s’engage désormais dans la phase de mise en oeuvre opérationnelle de la ZFE avec, dans le cadre de son plan de relance, la mise en place de primes permettant d’inciter à la pratique du vélo pour un public élargi. Pour ceux qui ne peuvent recourir aux transports en commun ou au vélo, une prime d’aide à l’achat de véhicules peu émissifs est également en place pour les particuliers et professionnels, sous conditions.
Toujours dans le cadre de la ZFE, la future signalétique délimitant le périmètre est en
cours de préparation.

Comment le choix du périmètre a-t-il été arrêté par Toulouse Métropole ?

En 2019 et 2020, différents scénarios ont été définis par un comité d’experts, dont Toulouse Métropole, l’AUAT, Tisséo-Collectivités, la DREAL et Atmo Occitanie. L’influence de différents paramètres a été étudiée par Atmo Occitanie dans le cadre de son partenariat avec Toulouse Métropole :
– Le périmètre et l’étendue de la ZFE-m,
– Les axes de circulation concernés,
– Les types de véhicules concernés par la restriction de circulation,
– Les horaires de mise en oeuvre des restrictions de circulation pour les véhicules concernés.
L’impact des différents scénarios sur les quantités de polluants émis, sur les concentrations de polluants dans l’air et sur l’exposition de la population a été évalué. Ces projections, ainsi que la concertation réalisée auprès de plus de 1 600 personnes, ont permis à Toulouse Métropole de choisir le scénario définitif pour la ZFE.

Source: communiqué de Toulouse métropole et Atmo Occitanie

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img