mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieTarn-et-GaronneLa politique “petite enfance” s'élargit à l’échelle du Grand Montauban

La politique “petite enfance” s’élargit à l’échelle du Grand Montauban

La politique “petite enfance” exercée par les 11 communes du Grand Montauban depuis 2004 s’élargit à l’échelle de l’agglomération. L’objectif est d’harmoniser les actions et d’améliorer les services rendus aux familles sur l’ensemble du territoire.

petite enfance Grand Montauban
La gestion de la politique “petite enfance” est attribuée au Grand Montauban © Grand Montauban

La communauté d’agglomération du Grand Montauban intégrera la politique relative à la “petite enfance” à ses compétences à compter du 1er janvier 2022. En effet, depuis 2004, cette politique était exercée à l’échelle locale. Ce sont les 11 communes du territoire qui s’occupaient de la création et de la gestion des établissements d’accueil de jeunes enfants, ainsi que celle des services d’accompagnement à la parentalité.

Désormais, ces actions seront opérées par le Grand Montauban. L’objectif est d’harmoniser et d’améliorer le service rendu aux familles sur l’ensemble du territoire.

Création d’un guichet unique, transfert des emplois…

« Un guichet unique, le Relais Petite Enfance, sera accessible à l’ensemble des familles, simplifiant ainsi leurs demandes et démarches, mais également l’accompagnement des assistantes maternelles », détaille la communauté d’agglomération. Par ailleurs, les biens mobiliers et immobiliers utilisés, comme les locaux du Pôle petite enfance de Montauban, ainsi que les crèches publiques des villes, seront mis à disposition de l’agglomération.

De plus, les 165 emplois des agents des villes de Montauban, Escatalens et Bressols dont l’activité concerne la petite enfance, seront désormais rattachés au Grand Montauban, par transfert ou reprise. Un poste de référent “santé et accueil inclusif” va, dans le même temps, être créé afin de renforcer les missions d’éducation et de promotion de la santé, d’accueil des enfants en situation de handicap ou de protection de l’enfance.

Une convention territoriale pour l’enfance et la jeunesse

En complément, lundi 13 décembre dernier, le conseil communautaire a adopté son plan d’action 2022/2026 pour l’enfance et la jeunesse, en partenariat avec la Caisse d’allocation familiale (CAF). Celui-ci prévoit notamment la création d’une crèche inclusive de 40 places dans l’agglomération du Grand Montauban et l’augmentation du nombre de places d’accueil collectif dans les autres établissements.

Un partenariat va également être créé avec l’association “Les papillons” pour renforcer la lutte contre les violences faites aux enfants. Ainsi, les agents des services de la petite enfance, l’enfance et la jeunesse bénéficieront de formations sur l’éducation bienveillante et la détection des signaux de maltraitance.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img