jeudi 29 juillet 2021

Contact

Tarn-et-GaronneActualités du Tarn-et-GaronneMontauban. Un programme d’actions de prévention des inondations

Montauban. Un programme d’actions de prévention des inondations

Les autorités ont lancé le premier programme d’actions de prévention des inondations, pour la période 2021-2023.

inondations
Lancement officiel du programme d’actions de prévention des inondations. © Préfecture du Tarn-et-Garonne.

La communauté d’agglomération Grand Montauban en tant que porteur de projet associée aux communautés de communes Terres des Confluences, Coteaux et Plaines du Pays Lafrançaisain et Grand-Sud-Tarn-et-Garonne ont officiellement lancé, en présence de Madame la Préfète de Tarn-et-Garonne, le premier programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) d’intention du département sur le bassin versant du Tarn entre Montauban et Moissac pour la période 2021-2023.
Cette manifestation a réuni le 9 juillet 2021 l’ensemble des élus des collectivités concernées ainsi que les services de l’État.

Inondations : un périmètre de 22 communes concernées

Le périmètre couvre 22 communes, réparties sur 4 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) :

  • La communauté d’Agglomération du Grand Montauban : Montauban, Montbeton, Albefeuille-Lagarde, Bressols, Villemade, Corbarieu, LamotheCapdeville, Reyniès.
  • La communauté de communes Terres des Confluences : Moissac, Castelsarrasin, Lizac.
  • La communauté de communes Coteaux et Plaines du Pays Lafrançaisain : Lafrançaise, Barry d’Islemade, Labastide du Temple, Les Barthes, Meauzac, Montastruc, Piquecos.
  • La communauté de communes Grand Sud Tarn-et-Garonne : Labastide Saint Pierre, Nohic, Orgueil, Villebrumier.

Un travail partenarial

Selon la préfecture du Tarn-et-Garonne, “plusieurs années de travail ont été nécessaires afin d’aboutir à l’élaboration d’une Stratégie Locale de Gestion du Risque d’Inondation”, pilotée et mise en œuvre par les services de l’État en concertation avec les acteurs du territoire.
Le fruit de ce travail partenarial a permis de décliner cette stratégie dans un programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) d’intention, labellisé en comité de bassin Adour-Garonne le 10 septembre 2020. “Il vise à réduire les conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l’environnement à l’échelle d’un périmètre de bassin de risque d’inondation”.

20 000 habitations exposées au risque d’inondation

Ce territoire compte “près de 20 000 habitations et 18 000 emplois exposés au risque d’inondation”. La signature officielle de la convention financière constitue une “étape importante pour le territoire avec une contractualisation de près de 2 millions d’euros”. Au-delà des fonds propres des collectivités, les actions opérationnelles de prévention pourront donner l’accès à “des financements prioritaires de l’État qui s’engage, notamment au titre du Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs Barnier, à hauteur de 732 000 €, aux cotés des autres co-financeurs que sont la Région Occitanie, l’Agence de l’eau, et le Fonds Européen (FEDER)”.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img