lundi 26 juillet 2021

Contact

OccitanieRégionales en Occitanie : il n'y aura pas d'accord entre Carole Delga...

Régionales en Occitanie : il n’y aura pas d’accord entre Carole Delga et Antoine Maurice

Arrivée en tête du premier tour des élections régionales en Occitanie pour la liste L’Occitanie en commun, avec 39,57% des suffrages, Carole Delga a donné une conférence de presse, ce lundi 21 juin. Elle entérine l’échec des discussions avec Antoine Maurice, tête de liste L’Occitanie naturellement, pour fusionner au deuxième tour.

Carole Delga, tête de liste L’Occitanie en commun aux régionales, annonce qu’elle a obtenu le soutien de 1600 maires pour le premier tour
Carole Delga, tête de liste L’Occitanie en commun aux élections régionales

Créditée de près de 40% des suffrages exprimés au premier tour des élections régionales en Occitanie, Carole Delga peut aborder le deuxième avec davantage de sérénité que ce que les sondages lui prédisaient. “Pas de temps de repos, nous sommes tous au travail”, indique toutefois la présidente sortante, en conférence de presse, ce lundi 21 juin.

“L’ensemble des candidats, militants et sympathisants va porter cette semaine notre projet pour donner une autre dynamique au vote”, dit-elle. Dans son viseur, l’abstention, à près de 62% dans la région. “On va multiplier le porte à porte, notre présence sur les marchés, les rencontres avec les associations ou les entreprises, pour faire connaitre ce scrutin régional, mettre en œuvre un sursaut républicain”.

Carole Delga ajoute : “Nous sommes la seule liste en France qui ait augmenté son nombre de voix par rapport à 2015. Nous en avons 100 000 de plus. Mais cela ne nous satisfait pas, nous voulons aller plus loin. Nous avons la volonté d’amplifier notre score.”

La rupture définitive des discussions entre Carole Delga et Antoine Maurice

La question qui taraude les journalistes concerne les discussions pour une fusion avec la liste L’Occitanie naturellement menée par Antoine Maurice. Ce dernier ayant annoncé qu’elles étaient suspendues. “Ce n’est pas une suspension, c’est définitif, puisque le délai réglementaire pour fusionner était fixé à 15 heures”, tranche Carole Delga.

“Antoine Maurice a souhaité avoir plus de place de conseillers régionaux que ce que nous proposions. Il en voulait 18, je lui en proposais 8, avec une vice-présidence et un groupe politique à l’assemblée régionale. Nous n’avons pas trouvé d’issue favorable.” Et la candidate de défendre son “projet qui répond à l’urgence écologiste et qui regroupe de nombreux membres d’EELV-Les Verts et des personnalités comme José Bové. Même dans les textes légaux, on est qualifié liste d’Union de la gauche écologiste”.

Pour finir, Carole Delga coupe court aux rumeurs. Elle ne cèdera pas sa place si elle est appelée ailleurs : “Mon avenir, c’est l’Occitanie”. Elle ne reçoit pas de consigne du premier secrétaire du PS Olivier Faure : “S’il m’appelait pour cela, je lui raccrocherais au nez”. Et elle n’a aucun problème de sommeil, grâce à “la conscience du travail bien fait”.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img