vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieL’Occitanie est la région où l’on cultive le plus en agriculture biologique

L’Occitanie est la région où l’on cultive le plus en agriculture biologique

Selon le dernier rapport de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, l’Occitanie est la région de France où l’on cultive le plus en bio. Bien loin devant la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes, qui occupent le reste du podium.

Occitanie agriculture biologique
L’Occitanie est la région de France qui cultive le plus en agriculture biologique © pixabay

C’est bel et bien en Occitanie que l’on cultive le plus en bio. Selon le dernier rapport de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, la région se place en tête du classement avec 556 634 hectares de surfaces certifiées ou en conversion. Soit plus d’un cinquième de la production nationale (évaluée à 2 548 677 hectares).

Elle se situe bien loin devant la Nouvelle-Aquitaine, classée seconde avec 329 365 hectares certifiés ou en passe de l’être, et l’Auvergne-Rhône-Alpes, classée troisième avec 298 109 hectares. Ces chiffres, publiés en 2021, concernent l’année 2020. Mais le classement était déjà semblable en 2019.

D’autres facteurs à prendre en compte

Toutefois, la part de bio par rapport au total surface agricole utile (SAU) n’est pas si conséquente que ça. Il ne faut pas perdre de vue que si l’Occitanie domine tous les classements, c’est aussi parce qu’elle possède de nombreuses terres et de grandes surfaces.

Par exemple, dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, un tiers des terres agricoles sont engagées en bio, en Corse, ce sont 18,1 % des surfaces qui sont bio et en Occitanie (troisième cette fois), le bio ne concerne que 17,7 % des terres.

11 977 producteurs bio en Occitanie, principalement en viticulture

Pour ce qui est du nombre total de fermes biologiques, l’Occitanie domine également le classement national, avec 11 977 producteurs bio ou en conversion. La Nouvelle-Aquitaine, elle, est encore deuxième (8 013 producteurs) et l’Auvergne-Rhône-Alpes juste derrière (7 272 producteurs).

Les principales filières biologiques en Occitanie sont la viticulture (2 654 exploitations pour 51 101 hectares de vignobles bio), les grandes cultures (2 518 exploitations et 148 943 hectares) et les légumes (1 428 exploitations pour 4 655 hectares).

En 2020, « le nombre d’exploitations bio en Occitanie a augmenté de 12 % par rapport à 2019 et les surfaces de 11 % », ajoute l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique. Au total, 1 662 nouveaux producteurs se sont engagés en bio au cours de l’année.

Le Gers premier du classement national en termes de surfaces bio

Le département français qui dispose le plus de surfaces certifiées bio ou en cours de certification est également Occitan : c’est le Gers, avec 103 319 hectares d’exploitations en agriculture biologique. Il est suivi, sur le podium, de la Loire-Atlantique (82 099) et de l’Aveyron (74 189). Au total, 1 785 producteurs y sont engagés dans la filière.

Comme pour l’Occitanie, ces données doivent être relativisées puisque les exploitations bio n’occupent qu’un quart des surfaces agricoles utiles. En la matière, le Gers ne se classe que 13e.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img