mardi 3 août 2021

Contact

LotActualités du LotSuspicion de cas de variant Delta dans le Lot

Suspicion de cas de variant Delta dans le Lot

La préfecture du Lot organise des opérations de dépistages massifs à la suite d’une suspicion de cas de variants delta à Peyrilles et Saint Sozy.

Les taux d’incidence de la Covid-19 dans les communautés de communes qui entourent Toulouse Métropole © République Française ARS
La préfecture du Lot organise des opérations de dépistages massifs à la suite d’une suspicion de cas de variants delta. © République Française ARS.

“Le Lot est actuellement confronté à des suspicions de cas de variant delta (variant dit « indien »)” a annoncé la préfecture du Lot dans un communiqué daté du 8 juillet 2021. Ainsi, 12 cas suspects ont été détectés, particulièrement sur les communes de Peyrilles et Saint Sozy.

Pour maîtriser la diffusion du variant delta et éviter une reprise épidémique dans ce secteur et plus généralement dans le département, “toutes les ressources sont mobilisées et renforcées pour déployer un plan d’action immédiat”, assure la préfecture du Lot.

Variant Delta : opérations de dépistage et vaccination

Une opération de dépistage est organisée avec la Plateforme territoriale d’appui, des professionnels de santé libéraux et les services des mairies, pour proposer des tests à l’ensemble de la population :

  • Vendredi 9 juillet de 8h30 à 16h à la salle polyvalente de Peyrilles
  • Lundi 12 juillet de 8h30 à 14h à la salle des fêtes de Saint Sozy

Un nouvel appel à la vaccination est lancé :
Le centre de vaccination de Cazals Salviac se déplacera exceptionnellement à la salle des fêtes de Peyrilles le jeudi 15 juillet pour proposer des premières injections sans rendez-vous afin de protéger tous ceux qui le souhaitent. Une opération similaire sera organisée à Saint Sozy à l’issue des résultats des tests massifs du 12 juillet. En complément, les centres de vaccination en proximité, Gourdon et Souillac, s’organisent pour proposer des créneaux supplémentaires.

Tous les centres de vaccination du département “restent mobilisés” ; l’accès à la vaccination est simplifié avec des rendez-vous disponibles rapidement, la possibilité d’ajuster la durée entre la première et la seconde injection entre 21 et 49 jours pendant la période estivale ainsi que la proposition de tests sérologiques pour identifier les personnes qui n’auront besoin de disposer que d’une seule dose lorsqu’elles ont déjà été contaminées.

Vaccination pour les mineurs

Pour rappel, la vaccination est ouverte à toutes les personnes âgées de 12 ans et plus. Les mineurs peuvent venir en centre accompagnés ou non, munis d’une autorisation parentale.
Dans l’ensemble du département, les professionnels de santé libéraux et les sapeurs-pompiers du SDIS restent “eux aussi mobilisés et continuent à assurer la vaccination dans les officines, cabinets médicaux et opérations ponctuelles”.

Selon les autorités, les “cas graves qui sont à déplorer ces derniers jours en Occitanie doivent inciter tous ceux qui hésitent encore, à protéger leur santé grâce au vaccin”. Cet appel concerne en priorité toutes les personnes vulnérables et les personnels soignants qui ne seraient pas encore vaccinés. Il concerne aussi les plus jeunes, qui peuvent maintenant tous être vaccinés.

Appel au civisme et au sens des responsabilités

Le Préfet du Lot, la direction départementale de l’ARS, la direction de la CPAM du Lot en appellent “au civisme et au sens des responsabilités de toutes celles et ceux qui seraient testés positifs à la covid-19, quelle qu’en soit la souche ou le variant, et à tous les cas contacts identifiés dans le cadre du contact tracing opéré par les équipes de la CPAM pour respecter scrupuleusement les mesures d’isolement, destinées à rompre la chaîne de contamination”. C’est également à cette condition qu’il sera possible au plan local de maîtriser la diffusion du virus et du variant Delta.

Aux côtés des équipes soignantes et des élus locaux, les services de l’Etat appellent la population du Lot “à ne pas relâcher la vigilance et à réagir en participant massivement aux opérations de dépistage et de vaccination” mises à la disposition de tous, et à poursuivre le respect des gestes barrières.

Les services de l’État “remercient tous les acteurs mobilisés au service de la santé publique dans le Lot. Face à un variant qui progressent rapidement, tout se joue maintenant pour cet été et pour la rentrée”.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img