vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
OccitanieHéraultCovid-19 : le CHU de Montpellier déclenche le “plan blanc”

Covid-19 : le CHU de Montpellier déclenche le “plan blanc”

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Covid-19, de l’afflux aux urgences et de la saturation des services de réanimation, le CHU de Montpellier a activé le niveau 2 de son “plan blanc”. Explications.

médecin désert médical occitanie CHU Montpellier Covid
Face à l’augmentation des contaminations à la Covid-19, la cellule de crise du CHU de Montpellier déclenche le niveau 2 du “plan blanc” CC Edwintp

La situation épidémique se dégrade depuis plusieurs semaines dans l’Hérault, comme partout en France. Pour faire face à l’augmentation des cas de Covid-19, mais aussi à la saturation des services d’urgences et de réanimation, le CHU de Montpellier a déclenché, ce mardi 7 décembre, le niveau 2 de son “plan blanc”. Ainsi, la cellule de crise de l’établissement a pris la décision de déprogrammer certaines opérations “non urgentes” afin de libérer du personnel soignant et de renforcer les effectifs, en particulier dans les services de soins critiques.

Les patients dont l’hospitalisation est reportée seront directement contactés par le secrétariat médical du service concerné. « Si aucun contact n’est établi, cela signifie que leur prise en charge au CHU de Montpellier est maintenue », ajoute la direction.

Accès au CHU de Montpellier limité

L’accès aux établissements du CHU de Montpellier est désormais limité aux seuls patients. Ainsi, les accompagnants sont interdits dans les secteurs de consultations, sauf pour les mineurs et les personnes dépendantes. Pour les personnes hospitalisées, les visites sont interdites. Sauf en cas d’accord de l’équipe médicale, dans des situations particulières et des secteurs spécifiques comme la pédiatrie (un seul parent), les soins palliatifs ou les soins critiques.

Attention aux services d’urgences

Le CHU de Montpellier appelle tous les patients à se rendre aux urgences qu’en cas d’extrême nécessité. En effet, « l’activité des services d’urgences est en forte progression depuis plusieurs semaines mettant en tension les capacités d’accueil des patients dans ces services malgré des équipes particulièrement mobilisées », explique la direction.

Il est donc demandé à la population de privilégier la consultation de son médecin traitant en journée et de recourir aux maisons médicales de garde pendant la nuit. Le SAMU doit être appelé pour des situations urgentes.

Situation épidémique à Montpellier

À ce jour, 63 patients atteints de la Covid-19 sont hospitalisés au CHU de Montpellier, dont 23 dans les services de soins critiques. « En parallèle, le niveau d’activité hors Covid-19 est exceptionnellement élevé, tant pour les urgences adultes que pour les urgences pédiatriques », poursuit la direction : « Ces deux facteurs mettent en forte tension les capacités d’hospitalisation du CHU, en particulier pour les patients nécessitant une prise en charge en soins critiques ».

Le taux d’incidence dans l’Hérault est actuellement de 583 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests s’élève à 6,6 %. Au total dans le département, 192 personnes sont hospitalisées après avoir contracté le virus, dont 49 en réanimation.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img