jeudi 9 décembre 2021

Contact

OccitanieOccitanie : un chef d’entreprise sur trois estime que son chiffre d’affaires...

Occitanie : un chef d’entreprise sur trois estime que son chiffre d’affaires a baissé

Selon une étude réalisée par l’observatoire économique des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Occitanie, un chef d’entreprise sur trois estime que le chiffre d’affaires de sa société a baissé au cours du troisième trimestre 2021.

Occitanie entreprise chiffre affaires
Un chef d’entreprise sur trois estime que son CA à baissé selon l’observatoire économique des CCI d’Occitanie © pixabay

L’observatoire économique des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Occitanie a réalisé une enquête auprès de 2 694 chefs d’entreprise du territoire. Dans son rapport, il révèle qu’un patron sur trois estime que son chiffre d’affaires a baissé au cours du troisième trimestre de 2021. Cette période s’étend du mois de juillet au mois de septembre. Une reprise économique avait pourtant été observée au cours du trimestre précédent (d’avril à juin). En cause ? Les pénuries de matières premières, qui ont entraîné la hausse de leurs prix, et donc, la baisse des marges pour les entreprises.

Certains secteurs plus touchés

« Ce climat général affecte notamment le secteur industriel, la construction et le commerce qui comptent unanimement «sur la fin de cette crise sanitaire» », rapporte l’observatoire économique des CCI d’Occitanie. Ce sont 66 % des chefs d’entreprises industrielles, 65 % de la construction et 53 % du secteur commercial qui se disent « déjà impactés » par des difficultés de livraison ou d’accès aux matières premières.

Et les restaurateurs ?

Toujours selon le rapport, les trois quarts des professionnels du secteur de la restauration se disent « pas impactés ou pas concernés » par les problèmes d’approvisionnement. Leur chiffre d’affaires était même en hausse durant le troisième trimestre. Pour rappel, les bars, restaurants et cafés n’ont pu rouvrir leurs portes qu’à partir du mois de mai 2021 (en extérieur, avec un couvre-feu fixé à 21h), après plus de six mois de fermeture. Ils misent tout de même sur une fin du pass sanitaire pour un retour à la normale de leur activité.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img