lundi 25 octobre 2021

Contact

OccitanieAveyronCovid-19 : un taux de vaccination élevé et un taux d'incidence en...

Covid-19 : un taux de vaccination élevé et un taux d’incidence en baisse dans l’Aveyron

Tandis que la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit en Aveyron, les indicateurs épidémiologiques s’améliorent…

L’Agence régionale de santé Occitanie présente des chiffres de contamination à la Covid-19 en forte hausse dans plusieurs départements de la région © Pixabay
Tandis que la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit en Aveyron, les indicateurs épidémiologiques s’améliorent © Pixabay

La campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit en Aveyron « avec des résultats très encourageants pour la protection sanitaire individuelle et collective de la population », estiment l’Agence régionale de santé et la préfecture du département, dans un communiqué de presse commun. En effet, à ce jour, plus de 215 000 personnes sont rentrés dans un schéma vaccinal. Et le taux de couverture du département est arrivé à un niveau élevé. Il est de 77% pour l’ensemble des Aveyronnais de 12 ans et plus, de 88% pour les 18 ans et plus, et de 93% pour les plus de 65 ans.

Le taux d’incidence est passé sous le seuil d’alerte

Dans le même temps, les indicateurs épidémiologiques s’améliorent progressivement dans le département, avec un taux d’incidence qui est passé sous le seuil d’alerte (34 cas pour 100 000 habitants, du 25 septembre au 1er octobre). Le nombre de personnes hospitalisées est lui aussi en diminution puisque l’Aveyron ne compte plus de patient en réanimation, mais encore 8 personnes sont en lits de médecine et 2 en soins de suite et de réadaptation. « Nous ne sommes donc pas revenus à une situation normale. Il convient dans cette période de rester vigilant et de continuer à promouvoir le respect des gestes barrières et à encourager la vaccination, car le virus continue de circuler et représente toujours un danger pour les personnes les plus vulnérables », préconisent l’ARS et la préfecture.

La campagne de rappel

Ces derniers insistent également sur « l’importance d’effectuer un rappel de vaccination pour les personnes dont l’immunité est susceptible de s’affaiblir, notamment face au variant Delta ». Les personnes de 65 ans et plus et les patients ayant une pathologie à haut risque ou une comorbidité à partir de 12 ans sont éligibles depuis le début du mois de septembre.  Elles peuvent bénéficier d’une dose de rappel avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna), 6 mois après la dernière injection ou 4 semaines si elles ont reçu une première injection de vaccin Janssen.

Source : communiqué de presse

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img