Les syndicats de biologistes menacent de reprendre leur mouvement de grève dans les laboratoires si leurs propositions ne sont pas acceptées par le gouvernement.

grève laboratoire
Le mouvement de grève des biologistes dans les laboratoires pourrait reprendre en décembre. Photo d’illustration. © Belova59

Le mouvement est suspendu, mais le conflit n’est pas résolu. Les syndicats de biologistes menacent de reprendre leur grève dans les laboratoires si leurs propositions ne sont pas acceptées par le gouvernement. Ils se sont déjà mobilisé en novembre.

Ils « proposent à l’Assurance maladie un compromis à 685 millions d’euros et menacent de reprendre la grève le 1er décembre faute de réponse sous 48 heures ». Les syndicats font savoir que le directeur général de l’Assurance maladie les a reçus lundi 21 novembre, reprenant ainsi le dialogue sur les économies prévues par le gouvernement dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Après les importants bénéfices réalisés par les laboratoires durant la crise sanitaire, le gouvernement a annoncé une économie de 250 millions d’euros à réaliser dans le secteur. Ils redoutent une baisse de tarifs pérenne. Les syndicats des biologistes disent vouloir « participer à l’effort de guerre pour la période Covid ».

Ce que proposent les laboratoires pour éviter la grève

Ils proposent donc un compromis : « En plus de la contribution exceptionnelle de 250 millions d’euros faite pour 2023, (nous proposons) une contribution de 145 millions d’euros en 2024, 2025 et 2026, soit une économie totale de 685 millions d’euros jusqu’en 2026. Les laboratoires de biologie médicale ne pourront pas aller plus loin que cet effort colossal qui correspond à 80% des bénéfices totaux liés à l’activité COVID depuis 2020. »

« Si cette nouvelle main tendue, ce nouvel effort et cette nouvelle proposition ne sont pas reconnus et acceptés, les laboratoires rejoindront la grève des professionnels de santé à partir du 1″ décembre », menacent les syndicats.