mardi 1 décembre 2020
Ariège Actualités Plan grand froid. L'Ariège double son dispositif d'hébergement d'urgence

Plan grand froid. L’Ariège double son dispositif d’hébergement d’urgence

Pour répondre à l’activation du Plan grand froid, le premier novembre dernier, l’Ariège va doubler la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 113 places supplémentaires seront ainsi mises à disposition des personnes sans-abri ou en situation de grande précarité.

Sans abri
Plan grand froid, l’Ariège double son dispositif d’hébergement d’urgence CC OldYorkGuy

Comme chaque hiver, l’État met en œuvre son plan grand froid pour venir en aide aux personnes sans domicile ou en situation de très grande précarité, du premier novembre au 31 mars. Dans le cadre de ce dispositif d’urgence, la préfecture de l’Ariège a décidé de doubler immédiatement le nombre de places d’accueil en hébergement d’urgence qui passera de 125 places en temps normal à 238 places pour la période hivernale. Soit 113 places supplémentaires, à travers l’ensemble du territoire, qui seront ouvertes dans des hôtels, des appartements ou, encore, dans des mobile-home dans des campings.

Un déploiement immédiat et maximal

« Nous avons choisi de porter le nombre de places disponibles à son niveau pratiquement maximal dès l’activation du Plan grand froid (11 places peuvent encore être débloquées en cas de passage au niveau 2 ou 3), afin d’éviter le phénomène d’ouverture et de fermeture, en fonction des aléas climatiques. Ce serait inhumain pour les personnes concernées, que nous souhaitons accompagner dans la durée », explique Yoann de Ballangen, Directeur des services du cabinet de la préfecture. Pour lui, le climat et la géographie montagneuse du département justifie un déploiement immédiat et maximal de ces mesures de protection des personnes les plus fragiles.

Tous les besoins en hébergement d’urgence couverts

Par ailleurs, Yoann de Ballanguen insiste sur les efforts importants faits par l’État, sur le sujet. En quelques années, l’Ariège est passée de 59 places d’accueil (en 2014) à 125 places aujourd’hui. De quoi prendre en charge pratiquement toutes les personnes incapables de se loger par elles-mêmes.

« Aujourd’hui, avec l’activation du Plan hiver et en mobilisant 238 places, nous couvrons l’ensemble des besoins de la population. Si jamais, la demande dépassait nos possibilités d’accueil, nous ferions appel à la capacité hôtelière et nous débloquerions des crédits », précise le représentant de l’État qui rappelle que, depuis la mise en place du couvre feu le 24 octobre dernier, la totalité des personnes composant le 115 sont systématiquement orientées vers un hébergement en hôtel. Une mesure prise pour garantir la sécurité sanitaire des personnes en pleine seconde vague de l’épidémie de coronavirus.

Enfin, celui-ci annonce que les crédits alloués aux associations effectuant des maraudes auprès des personnes précaires seront augmentées. Afin de renforcer ces actions de terrains et de permettre la professionnalisation des personnels.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport