vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
Tribune Des élus de l'Ariège s'inquiètent de la fermeture des urgences de...

[Tribune] Des élus de l’Ariège s’inquiètent de la fermeture des urgences de l’hôpital de Saint-Girons

Le Centre hospitalier Ariège Couserans, à Saint-Girons, a connu une vague sans précédent d’arrêts maladie du personnel soignant, qui a entraîné la fermeture des urgences durant quatre jours. Menés par Michel Larive, député de l’Ariège, plusieurs élus locaux dénoncent l’épuisement des professionnels de santé et réclament à l’Agence régionale de santé (ARS) des solutions rapides. Le Journal Toulousain leur donne la parole.

Michel Larive Ariège urgences Saint-Girons
Michel Larive, député de l’Ariège, mène la fronde ©DR

Nous faisons le constat d’une dégradation continue du service public de santé et de l’accès
aux soins sur notre territoire. La fermeture du service des urgences du Centre Hospitalier
Ariège-Couserans, survenue du 17 au 21 novembre 2021 est la conséquence de l’épuisement physique et moral de l’équipe médicale et paramédicale, qui s’ajoute au manque de reconnaissance chronique dont souffrent les professionnels du secteur. Le fait que le
directeur de l’établissement, en accord avec l’Agence régionale de santé (ARS), ait dû fermer brutalement ce service faute
de personnel nécessaire pour le faire fonctionner, est pour nous révélateur des problèmes
structurels mais aussi de management qui nuisent à l’hôpital et à son personnel. Cela nous fait vivement réagir.

Les conséquences d’une gestion comptable

Nous, élus du Couserans, sommes inquiets quant au devenir de l’hôpital et à la protection
sanitaire de nos concitoyennes et concitoyens. Les logiques de gestion comptable des
établissements de santé menées depuis des décennies produisent des effets dévastateurs.
Elles ne peuvent qu’engendrer des situations dramatiques. L’hôpital devrait être géré avec
pour seul objectif de répondre aux besoins des populations et en préservant les personnels.
Cela est d’autant plus important dans la situation de crise sanitaire que nous connaissons, car
les professionnels de santé et assimilés sont durement mis à l’épreuve.

L’ARS doit prendre ses responsabilités

Cette tribune est l’occasion de témoigner notre soutien et notre solidarité avec le
personnel médical et paramédical. Le dévouement et l’abnégation dont elles et ils font
preuve au quotidien pour faire fonctionner notre système de santé public et garantir l’accès
aux soins pour tous mérite toute notre considération et notre plus grand respect.
Aujourd’hui, avec cette tribune, les élus du Couserans signifient l’urgence absolue dans laquelle se trouve le Centre Hospitalier Ariège Couserans.
Ils appellent l’agence régionale de santé à prendre ses responsabilités et à agir promptement
pour trouver une solution à la crise fonctionnelle que traverse cet établissement.
La continuité du service public de santé en Couserans ne doit plus être menacée !

Michel Larive, député de l’Ariège, et plusieurs élus du Couserans

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img