mercredi 22 septembre 2021

Contact

SportsToulouse. Un Brésilien comme dernière recrue, le point sur le mercato du...

Toulouse. Un Brésilien comme dernière recrue, le point sur le mercato du TFC

Le TFC s’est attaché les services de l’attaquant brésilien Rafael Ratao lors du dernier jour du mercato. On fait le point sur les arrivées et départs durant l’intersaison.

mercato TFC
Rafael Ratao, septième et dernière recrue du TFC durant ce mercato estival ©Twitter TFC

La dernière journée du mercato est toujours agitée et cela a encore été le cas du côté du TFC cette saison. Ce mardi 31 août, le club a en effet enregistré une arrivée et deux départs.

Parmi les joueurs qui ont fait leur valise, certains supporters ont pu être surpris d’apprendre le prêt du défenseur Ruben Gabrielsen au club de Copenhague au Danemark. Titulaire lors des six premières rencontres de ligue 2, le Norvégien était aussi le capitaine de l’équipe la saison dernière. Mais l’un des objectifs du TFC durant ce mercato était visiblement de réduire sa masse salariale. L’autre départ concerne le jeune Samuel Kasongo, lui aussi prêté, à Neuchâtel, en deuxième division suisse.

Un Brésilien buteur et globe-trotter

Côté recrue, c’est l’attaquant brésilien Rafael Ratao qui est arrivé à Toulouse en provenance du club du Slovan Bratislava. En Slovaquie, l’ailier de 25 ans a inscrit 30 buts et délivré 12 passes décisives. Il a également participé aux campagnes de qualification à la Ligue des Champions et à l’Europa Ligue. Depuis le début de sa carrière, Rafael Ratao en est déjà à son quinzième club. Avant la Slovaquie, il avait notamment évolué au Brésil, en Chine, en Corée du Sud ou en Ukraine.

Une vidéo de présentation en mode Pokémon

Pour l’occasion, le TFC, comme il en a désormais l’habitude, a publié une petite vidéo humoristique avec en guest star un ancien participant de Koh Lanta.

https://twitter.com/ToulouseFC/status/1432701614582681600

Echec du transfert pour Hamza Sakhi

Il s’agit donc de la dernière arrivée au club même si les supporters ont espéré jusqu’au bout la signature du milieu de terrain d’Auxerre Hamza Sakhi. Longtemps envisagé, le transfert au TFC de celui qui avait terminé meilleur passé de Ligue 2 l’an dernier n’a finalement pas pu se réaliser. Le club auxerrois n’aurait en effet pas souhaité renforcer un concurrent direct pour la montée en Ligue 1.

Le bilan du mercato du TFC

Même s’il reste encore des possibilités (pour des joueurs au chômage ou dans le cadre d’un joker médical), le TFC aura donc enregistré l’arrivée de sept nouveaux joueurs durant ce mercato estival :

-Rafael Ratão, ailier ou avant-centre brésilien (Slovan Bratislava, Slovaquie)
-Logan Costa, défenseur central (Reims)
-Rasmus Nicolaisen, défenseur central danois (FC Midtjylland, Danemark)
-Yanis Begraoui, attaquant (Auxerre)
-Denis Genreau, milieu de terrain franco-australien (Macarthur FC, Australie)
-Ado Onaiwu, attaquant japonais d’origine nigériane (Yokohama F. Marinos, Japon)
-Mikkel Desler, défenseur droit danois (Haugesund, Norvège)

Des recrues prometteuses

Sur ces recrues, deux ont réellement pu démontrer leur qualité lors des premiers matchs. Le défenseur Mikkel Desler impressionne même sur son côté droit par sa combativité, sa solidité et son allant offensif. Ado Onaiwu, lui, vient d’enchaîner ses deux premiers buts lors des deux derniers matchs et montre aussi une attitude irréprochable sur le terrain. Quant au jeune Denis Genreau, ses entrées en fin de match ont laissé entrevoir de belles qualités techniques. A noter également que le mercato toulousain avait véritablement commencé avec l’achat définitif de Brecht Dejaegere. Véritable chouchou des supporters, le milieu de terrain belge qui n’était que prêté l’an dernier est même devenu le nouveau capitaine violet.

18 départs au total

Après l’échec cruel de la saison passée, l’objectif était clair : réduire la voile en remodelant un effectif incompatible sur le plan financier avec une nouvelle saison en ligue 2. Au total, 18 joueurs ont quitté le TFC durant ce mercato estival en comptant les prêtés. Dont une grande partie des titulaires qui ont manqué d’un rien d’emmener le club en Ligue 1. Sur le 11 type de l’an passé, pas moins de huit joueurs ne sont en effet plus dans l’effectif : Ruben Gabrielsen, Kelvin Amian, Sébastien Dewaest, Deiver Machado, Steven Moreira, Manu Koné, Amine Adli et Vakoun Bayo. Un grand ménage qui n’ a donc pas empêché les joueurs du nouvel entraîneur Philippe Montanier d’effectuer un début de championnat presque idéal avec 16 points remportés sur 18 lors des six premiers matchs (5 victoires, un match nul)

Les cas des pitchouns Adli et Antiste

Deux départs auront particulièrement marqué les supporters. Ceux de deux enfants du club, Amin Adli et Janis Antiste, partis respectivement au Bayer Leverkusen en Allemagne et à La Spezia en Italie. Le scénario est le même pour les deux pitchouns. Après avoir éclaté au grand jour l’an passé, ils ont refusé de prolonger leur contrat, obligeant les dirigeants violets à les vendre dès ce mercato sous peine de les voir partir gratuitement l’an prochain.

“Les boulets” laissés libres

Enfin, à noter également les départs de plusieurs gros salaires avec des joueurs qui n’ont jamais réellement donné satisfaction. Pesant fortement sur la masse salariale, des joueurs comme Efthymios Koulouris, Firmin Mubele, Aaron Leya-Iseka ou encore Wesley Saïd, pourtant arrivé il y a deux saisons en tant que recrue la plus chère de l’histoire du club, ont tous été libéré de leur contrat.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img